L’IDEX UBL+ n’est pas sélectionné !

mardi 12 mai 2015
par  Lise

Le projet UBL+ n’a pas été sélectionné. Le Jury indique "cette région a un potentiel pour héberger au moins un Isite, néanmoins cela requerrait de se focaliser sur les points forts et éviter la dispersion".
Quel avenir pour les formations et les thématiques de recherche qui ne seront pas dans les "points forts" ?

Le projet UBL+ a été monté en toute "opacité" sans informations ni débat incluant les personnels. Les élus et représentants des personnels dans les instances des établissements "partenaires" ont été mis devant le fait accompli après le dépôt officiel du projet auprès de l’ANR.

C’est un échec cuisant pour les porteurs de projet (1). Mais c’est surtout l’annonce de difficultés pour les personnels de la possible future COMUE (toujours pas formalisée (2) ). L’austérité budgétaire prônée par le gouvernement, la canalisation des ressources financières et des recrutements vers les COMUE/Idex ne permettront pas d’obtenir les moyens nécessaires pour faire vivre l’Enseignement Supérieur et la Recherche selon les besoins des laboratoires, des services de formation en Bretagne et Pays de la Loire.

Le projet UBL+, pourtant, proposait un sérieux écrémage des thématiques de recherches et des enseignements avec l’intégration de seulement 29% des étudiants et 34% des chercheurs des 2 régions.
Sur un capital de 700 millions empruntés/placés par l’Etat, seuls les intérêts soit 17,5 millions auraient été reversés à l’Idex chaque année.. Ce n’était donc pas un financement pérenne de la structure qui était visé mais bien la labellisation comme effet de levier.

Tout cela n’aura pas suffi, ni la définition d’un périmètre restrictif d’excellence, ni la marche forcée des présidences des universités de Nantes, Brest et Rennes I pour avaliser les statuts de la COMUE, condition sine qua non pour l’obtention de l’Idex. Le potentiel de recherche et d’enseignement des régions Bretagne et Pays de la Loire ne fait pas le poids avec les mégapoles. Nous ne pouvons accepter ces mises en concurrence entre établissements, entre régions au détriment des personnels, des étudiants, des programmes de recherche.

Alors quelle sera la stratégie en 2016 (vague de rattrapage) pour les établissements recalés ?

Les édiles de la COMUE et des régions Bretagne et Pays de la Loire ne peuvent en rester là. Sans labellisation Idex/I-site, cela signifie tarissement des recrutements et des financements publics et donc l’immense difficulté si ce n’est l’impossibilité de continuer à développer de la recherche.

L’avis du jury de l’ANR laisse peu de marge de manœuvre, la mise en place d’un Isite suppose un recentrage encore plus important que celui préconisé pour l’idex UBL+ (voir ANR avis Idex UBL+). L’appel à projet des Isite enfonce le clou, il faut mettre l’accent sur l’intensité des relations partenariales avec les entreprises. On devine les regards de concupiscence de la part du MEDEF.....

Quelle stratégie pour les personnels, les étudiants ?

Les regroupements à marche forcée sont catastrophiques pour l’avenir du système public d’enseignement supérieur et de la recherche dans notre pays.

Nous n’avons pas d’autre alternative que de nous faire entendre, faire entendre les voix des personnels et des étudiants pour que les conditions de travail, les conditions d’études, la recherche publique, le service public d’enseignement puissent être défendus en Bretagne et Pays de la Loire.

Pour pouvoir être écoutés, pour pouvoir peser sur les décisions, il s’agit d’être nombreux, rassemblés. Le SNTRS-CGT appelle toutes et tous à ce rassemblement avec toutes les organisations syndicales qui le souhaitent.

(1) les membres de la COMUE y ont mis le prix, le projet a été monté par 2 cabinets d’experts pour la modique somme de 435 000€ de quoi assurer les salaires de 10 personnels pour un an.....

(2) Dans toutes les universités, au CNRS, les Comités Techniques ont rejeté les statuts de la COMUE UBL, souvent à l’unanimité. Les votes en Conseil d’Administration qui ont déjà eu lieu, sont loin de montrer raz de marée approbatif.


Documents joints

ANR compte rendu des travaux de jury
ANR compte rendu des travaux de jury
PDF - 58.7 ko
PDF - 58.7 ko
projet IDEX UBL+
projet IDEX UBL+
notes sur le projet UBL+
notes sur le projet UBL+

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

Pour nos primes : ni RIFSEEP, ni statu quo !
Revalorisation de nos rémunérations et égalité de traitement

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.universite-democratique.org/rifseep/