Réunion section IRD du 18 07 2017

jeudi 20 juillet 2017
par  section-ird

Présents en visio : Yoan Labrousse (MRS), Odile Fossati et Pascal Grébaut (MPL).

• Visite H&S à URMITE du 7 juillet
Nous avons eu les 1ers échos de cette visite, motivée, rappelons-le, par une lettre collective et anonyme d’ITs de cette unité qui dénoncent un climat social exécrable (harcèlement moral et sexuel, mépris des chercheurs envers leurs collaborateurs IT). 26 personnes des différents organismes impliqués à URMITE (AMU, INSERM, CNRS et IRD) ont participé à la « descente ». Ils se sont scindés en 2 groupes : un IT et l’autre chercheurs/étudiants. Le groupe chercheur a fait part de son incompréhension de la démarche et se positionne dans le genre « tout va très bien madame la Marquise ». Nous n’avons pas eu de remontées du groupe IT, sauf que les délégués ont quand même demandé la mise en place de protections personnelles suite aux témoignages édifiants reçus qui sont susceptibles d’exposer certains agents d’URMITE à des représailles de leur direction ! Déjà au départ, les patrons d’URMITE (cf D. Raoult) ont briefé la délégation en disant qu’ils étaient choqués par les bruits de chiottes qui leur portent atteinte, alors qu’URMITE reste le modèle de la « recherche d’excellence ». On verra bien ce qu’il en sortira, en tout cas le BN du SNTRS est sur le coup, mais aussi le ministère.

• Réponses écrites aux points demandés par les OS pour l’ODJ du CTEP du 5 juillet
Nous avons reçu ces réponses seulement le 7 juillet, soit 2 jours après le CTEP. En ce qui nous concerne, nous avions interpelé la direction sur les représentations : revendications salariales du personnel local du Burkina Faso (BF) et du Cameroun, point sur les complémentaires santé en Thaïlande et en Amérique du Sud, document unique H&S de l’IRD et formation des membres du CHSCT.
Pour les revendications du BF et du Cameroun, il nous a juste été dit qu’un courrier avait été envoyé en retour, sans plus de précisions. Heureusement que nos camarades du BF et du Cameroun nous ont transmis les copies ! Pour le BF, ils demandent un réalignement des grilles salariales, pour éviter l’octroi de primes importantes qui ont pour effet principal de diviser le personnel. Pour le Cameroun, 3 augmentations inférieures à 2% ont été faites depuis 2010, il serait donc intéressant de mettre ça en relation avec l’augmentation du coût de la vie depuis la signature de l’accord d’établissement. Nous allons essayer de mieux nous approprier ces dossiers et continuer à les porter.
Concernant le document unique de l’IRD, il est fait référence à l’inspecteur santé et sécu au travail du ministère qui a déclaré que le doc unique n’est pas sensé concerner l’établissement, mais surtout les unités et les services. Pour rappel, notre question portait aussi sur le nombre d’unités qui produisent un doc unique : pas de réponse à ce sujet, de même que sur le nombre d’unités n’ayant pas de conseil d’unité.... La direction souligne aussi, que le pb de l’évaluation des risques concerne surtout les implantations du Sud, ce qui est difficilement recevable car nous espérons que ces risques sont connus depuis longtemps !
Pour la formation des membres des CHSCT (S et EP), le message a l’air d’être passé.
Il avait aussi un point sur la responsabilité des régisseurs locaux, il existe une possibilité de cautionnement solidaire accessible, semble-t-il, aux régisseurs français ou non.

29eme congrès du SNTRS CGT du 20 au 23 mars 2018 à Dives-sur-Mer (14)

Lors du CSN du 27 juin dernier, il a été question de la préparation de ce congrès, en particulier des documents d’orientation. Le CSN propose la mise en place de 4 groupes de travail sur : l’impact de la politique du gouvernement sur l’ESR, les enjeux de la recherche, les propositions de la CGT pour renforcer la recherche en créant des emplois, et enfin la défense des travailleurs de la recherche.

RIFSEEP

Une réunion de travail est prévue demain 20 juillet, le STREM est chaud bouillant sur ce sujet, alors que nous sommes plutôt sur le boycott. Néanmoins, s’il y a des volontaires pour participer, cela reste possible en visioconf’ à 10h30.

Budget 2017 : double peine pour l’IRD ?

Nous avons diffusé hier des infos sur les choix budgétaires de Macron : -330 M € pour la recherche et -140 M € pour l’Aide Publique au Développement (APD), des associations et ONG ont déjà lancé une pétition de protestation. Nous rappelons que face à ces choix politico-budgétaires, une grande journée d’action est prévue le 12 septembre prochain.

Permanence de la section

Le poste de permanence de la section sera disponible à la rentrée, appel est lancé pour s’en occuper avec le temps de décharge qui vous arrangerait (de 100% à 20%).

A priori, pas de réunion mardi prochain, bonnes vacances à tous !


Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5