Le gouvernement nous souhaite une bonne année 2018 !

vendredi 26 janvier 2018
par  Laeti

Le gouvernement nous souhaite une bonne année 2018 !

Cette année, le salaire des fonctionnaires va baisser.
Il s’agit d’une rupture d’un engagement de campagne d’Emmanuel Macron.

« C’est parce que le travail est essentiel qu’il doit aussi payer de manière juste et c’est donc pour cela que tous les travailleurs et toutes les travailleuses verront leur pouvoir d’achat augmenter avec notre réforme de la prime d’activité et notre réforme du financement du chômage. Tous les travailleurs, toutes les travailleuses, qu’ils soient fonctionnaires, indépendants, entrepreneurs, professions libérales, salariés, verront leur pouvoir d’achat augmenter » C’est ce que déclarait le candidat Macron à Caen en mars 2017.

  • Alors que le point d’indice qui sert à déterminer le salaire des fonctionnaires est gelé cette année, les cotisations retraite vont augmenter de 0,27% afin de les faire converger vers celles du privé.
  • La CSG augmente de 1,7%, cette hausse de cotisation sera compensée par une indemnité. Cette indemnité sera calculée jusqu’en 2019 sur le revenu de l’année précédente mais aucune revalorisation de la compensation n’est prévue à partir de 2020. Un agent dont la rémunération augmente continuera de payer 1,7 point de CSG supplémentaire sur une rémunération croissante... mais ne verra pas évoluer l’indemnité compensatrice (calculée sur son ancienne rémunération). La compensation serait donc dégressive dans le temps.
  • Hausse du carburant (20%), du gaz (6,9%), du timbre (4,7%), du forfait hospitalier (2 €).

Tout pour les possédants et l’austérité pour les salariés. Cela suffit ! Il faut des carrières et des rémunérations à la hauteur des missions et des qualifications des personnels de la recherche publique.

Le SNTRS-CGT revendique :

  • l’augmentation immédiate du Smic à 1800€ net et du point d’indice dans la Fonction publique. L’alignement des salaires des contractuels sur ceux des fonctionnaires
  • la lutte contre la précarité par des emplois stables de fonctionnaires
  • la revalorisation des salaires (traitement indiciaire et primes) et pensions
  • l’égalité salariale femmes–hommes
  • des rémunérations qui reconnaissent la qualification des personnels recrutés
Catégorie/ niveau de qualification Objectif de la CGT
Début de grille Fin de grille
C sans qualification 1 SMIC 2.4 SMIC
C niveau CAP-BEP 1.2 SMIC 2.4 SMIC
B niveau BAC 1.4 SMIC 2.8 SMIC
A niveau BAC +2 et BAC +3 1.8 SMIC 3.6 SMIC
A niveau BAC +5 2 SMIC 4 SMIC
A niveau BAC+8 2.3 SMIC 4.6 SMIC

Vous trouverez également le tract du SNTRS-CGT : Tract du SNTRS-CGT


Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5