ACTUALITES

LA SEMAINE DU 15 AU 19 OCTOBRE 2018

JPEG - 113.6 ko

MOBILISATION NATIONALE LE 9 OCTOBRE : ENSEMBLE A LA CONQUETE D’UN AUTRE AVENIR


Le SNTRS-CGT appelle les salarié.e.s, les retraité.e.s, les lycéen.ne.s et les étudiant.e.s à participer à une journée : de mobilisation, de grève et de manifestation pour :
➜ Une revalorisation significative des salaires avec le dégel et la revalorisation du point d’indice, ainsi qu’un rattrapage en nombre de points du pouvoir d’achat perdu depuis 2010 ;
➜ un plan pluriannuel de création d’emplois de fonctionnaires, enseignant·e·s-chercheur·e·s, chercheur·e·s, ingénieur·e·s, technicien·ne·s, personnel de bibliothèques et administratif, à hauteur
de 6 000 créations par an pendant 10 ans ; et dès à présent, le dégel de tous les emplois vacants ;
➜ la fin de la politique de précarisation et la mise en place d’un plan de titularisation des contractuel·le·s et vacataires de l’ESR ; non au contrat de chantier ;
➜ une réelle augmentation du financement public de l’ESR : 3 milliards d’euros par an pendant 10 ans pour atteindre l’objectif de 1% du PIB pour la recherche publique et 2% du PIB pour l’enseignement supérieur. Elle doit permettre le financement récurrent des établissements nationaux de recherche et des universités à la hauteur des ambitions scientifiques du pays ainsi qu’un plan pluriannuel de création d’emplois titulaires et un plan de construction et de réhabilitation immobilière, afin d’accueillir les étudiant·e·s qui le souhaitent dans la formation de leur choix.

Pour toutes ces raisons, le SNTRS-CGT appelle les personnels de l’ESR à participer à la journée du 9 octobre pour défendre la Fonction publique et à rejoindre les manifestations dans toute la France !

L’Union Fédérale de Syndicats de l’État CGT, la Fédération des Services Publics CGT, la Fédération de la Santé et de l’Action Sociale CGT ont déposé des préavis de grève. Lire l’intégralité du tract
Lire le tract intersyndical ESR
Lire le tract de l’UCR-CGT

LA NOUVELLE GOUVERNANCE DU CNRS OU LA DEREGULATION DANS LIMITE !

Il faut réduire les dépenses de l’État, il faut réduire le nombre de fonctionnaires.
Il faut rénover le service public :
• en introduisant les techniques managériales du privé
• en recrutant des cadres issus du privé
• en recourant encore plus massivement à l’emploi précaire
• en individualisant les rémunérations afin d’attirer les talents
• en dynamisant le dialogue social par la fusion des CT et des CHSCT et la réduction du rôle des CAP qui ne traiteraient plus du déroulement de carrières mais uniquement des recours en cas de sanctions.

Telles sont les orientations écrites par le Comité interministériel de transformation de l’action publique 2022 du 1er février 2018. Lire la suite

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNTRS CGT

Le CNRS version Macron : Recherche de stars et réduction du recrutement de chercheurs

Le CNRS est au diapason de la politique de l’ancien banquier de la banque Rotschild devenu Président de la République : se débarrasser du cadre normatif et réglementaire qui constitue l’architecture de la Fonction publique pour adopter l’organisation et la culture managériale du privé qui constitueraient le nec plus ultra de l’efficacité. Il faut se débarrasser des habitudes de « l’ancien monde ». Lire la suite

BAISSE DU POUVOIR D’ACHAT JUSQU’A QUAND ET JUSQU’OU ?

Le pouvoir d’achat ne cesse de baisser, les salaires sont bloqués, les pensions et les allocations également. La vie est toujours plus chère, quelques exemples :
Énergie+ 14 % (dont gasoil + 36 %–gaz + 7 %–électricité + 17 %), forfait hospitalier + 15 %, CSG + 21,7 %, frais bancaires + 13 %, assurance + 3 à 5 % timbre-poste + 10 % … à cela il faut ajouter les transports, l’alimentation, le logement, … Lire l’ensemble du communiqué

Retrouver les tableaux donnant la perte de pouvoir d’achat du salaire indiciaire depuis 2011 et 2000 par corps et grade pour les échelons de fin de grade

Le 9 octobre prochain, les salariés saisiront l’occasion de la journée interprofessionnelle d’action à l’appel de la CGT, de FO, de Solidaires pour exiger du gouvernement l’augmentation des salaires, la revalorisation des pensions, l’augmentation des minima sociaux. Si l’on veut qu’il y ait de la consommation, ce n’est pas en ouvrant les magasins le dimanche, c’est en augmentant le pouvoir d’achat de ceux qui produisent les richesses : les salariés !

UNE LOGIQUE DE PRIVATISATION DE L’ACTION ET DES POLITIQUES PUBLIQUES QUE LA CGT APPELLE A COMBATRE !

Dans la fonction publique, pourquoi les augmentations générales sont indispensables ?


Pour préserver la grille indiciaire, pour mieux reconnaître les qualifications, pour améliorer les déroulements de carrière et pour augmenter le pouvoir d’achat des agents de la Fonction publique, il est donc absolument indispensable de revaloriser la valeur du point.

C’EST CE QUE LA CGT CONTINUE ET CONTINUERA DE REVENDIQUER !

Augmentations salariales et créations d’emplois : NOS REVENDICATIONS SONT PARFAITEMENT FINANÇABLES

DAVANTAGE DE CROISSANCE, MOINS DE CHOMAGE : FINALEMENT, LA DEPENSE PUBLIQUE... CE N’EST PAS SI MAL !

Pour les missions publiques, l’intérêt général, les citoyen-ne-s, les agents : proposons d’autres choix !

Serviteurs du capital, les pouvoirs publics actuels entendent opérer une privatisation la plus poussée possible de toutes les dimensions de l’action publique. Source nouvelle de profits pour le capital le périmètre de l’action et des politiques publiques serait le plus restreint possible, la réduction des prélèvements fiscaux et sociaux et la baisse de la dépense publique seraient poursuivies, les suppressions pluriannuelles de services et d’emplois publics seraient encore amplifiées, le citoyen usager du service public deviendrait un client consommateur de services tarifés, les moyens budgétaires et les modalités de gestion des personnels feraient l’objet d’une contractualisation généralisée avec, entre autre conséquence, la mise en extinction et la liquidation du statut général des fonctionnaires, un recours accru aux contractuels... Lire la suite

Affaire Benalla : Prémices de la fonction publique selon Macron

Attachée à la démocratie et à la justice, la CGT Fonction publique considère comme indispensable que ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Benalla aille à son terme, dans la plus grande transparence et que tous les responsables soient jugés.
Dans ce cadre, la CGT Fonction publique soutient la demande de la CGT Police Ile de France d’être auditionnée par la Commission des Lois. Lire la suite

Le statut général doit garantir l’indépendance des fonctionnaires

Alors que le secrétaire général de l’Élysée est visé par une enquête sur un potentiel conflit d’intérêt entre les emplois qu’il a occupé successivement dans la Fonction publique et dans une multinationale, le gouvernement entend faciliter encore d’avantage le « pantouflage ». lire la suite

Pétition pour l’avenir de la Fonction publique
Signez-la ! Faites-la signer !
C’est un outil complémentaire à notre déploiement syndical pour élever l’indispensable rapport de forces pour imposer une politique en rupture avec celle actuellement menée.

Élections au Conseil Scientifique et aux Conseils Scientifiques d’Instituts du CNRS

Les élections aux conseil scientifique (CS) et conseils scientifiques d’institut (CSI) représentent un enjeu important pour la vie de l’organisme et de la recherche publique. Pourtant le pourcentage de votants continue de baisser entre 2014 et 2018. Pour le CS :

Collège A : augmentation de 16% des inscrits mais une baisse de 8% des votants, ce qui donne une participation qui chute de 29% à 23%, avec une baisse un peu plus forte chez les A1 (de 44,6 à 37,8 %) que chez les A2 (de 22 à 17%)).

Collège B : le nombre d’inscrits est globalement en baisse de 2.4%. On observe une baisse du nombre de votants de 18%, et une baisse du taux de participation de 3 points (essentiellement chez les B2) : de 18,3% à 15,4 %.

Collège C : malgré une augmentation de 3,8 % du nombre d’inscrits, on observe une diminution du nombre de votants de 15,6% et donc un passage du taux de participation de 27,7 % à 22,55%.

Globalement, pour le conseil scientifique, le taux de participation baisse de 3 à 6 points selon les collèges. Lire la suite

L’ensemble des résultats des élections aux CS/CSI sont accessibles sur le site du CNRS

LE SNTRS-CGT, UNE FORCE POUR VOUS DEFENDRE ET UN RESEAU DE COLLEGUES , D’ELUS A VOS COTES AU QUOTIDIEN

Campagne d’avancement des ingénieurs et techniciens au CNRS (CAP) :

La campagne des dossiers Sirhus 2018 est ouverte jusqu’au 22 juin 2018. Le SNTRS-CGT tient à vous communiquer des informations importantes au sujet de cette campagne et ses conséquences sur votre carrière. Cette année encore l’austérité réduit considérablement les possibilités de changement de corps au choix, puisqu’elles sont liées au nombre de recrutements de fonctionnaires.
L’entretien annuel et le dossier d’activité sont des éléments importants de votre suivi de carrière. Votre dossier vous suivra en cas de changement de laboratoire et de départ en détachement. Si vous êtes promouvable, il est fondamental, car c’est sur lui que les instances, qu’elles soient ad hoc ou statutaires (les Commissions Administratives Paritaires, CAP), formeront leur jugement. (lire la suite)

LE SNTRS-CGT VOUS INFORME DE SES ACTIONS MENEES A DESTINATION DU MINISTERE POUR L’AMELIORATION DES DROITS DES PERSONNES

Sujétions et astreintes :

Depuis janvier 2014, le SNTRS-CGT travaille sur l’amélioration de la prise en compte des sujétions et astreintes par les organismes de recherche. Nous avons obtenu de la part de la direction du CNRS l’ouverture d’une concertation avec les représentants des organisations syndicales pour étudier une meilleure prise en compte des populations concernées par ce régime indemnitaire. Suite à la disparition de la PPRS, remplacée par le Rifseep, un décret est en préparation pour définir les nouvelles modalités d’attribution des sujétions et astreintes dans la recherche. Le SNTRS-CGT alerte la ministre pour que les droits à indemnisation couvrent toutes les situations ainsi que toutes les catégories de personnels. (lire le courrier envoyé à la ministre)

Indemnité Kilométrique Vélo :

Le SNTRS-CGT avec les autres syndicats CGT du MESRI ont envoyé un courrier commun à la Ministre de de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l’Innovation pour demander l’application de l’Indemnité Kilométrique Vélo (IKV). (lire le courrier envoyé à la ministre)

HARCELEMENT ET AGRESSIONS SEXUELS

Le SNTRS-CGT assure un suivi sur les événements graves survenus à l’ex-laboratoire Urmite de Marseille :

Le SNTRS-CGT ne lâche rien des dossiers qu’il suit, retrouvez notre communiqué de presse sur les propos déplacés Pr Didier Raoult lors de l’inauguration du bâtiment de l’IHU de Marseille.

A l’occasion de l’inauguration, le 28 mars 2018, du bâtiment de l’IHU, où ne s’est d’ailleurs rendu aucun ministre, aucun représentant du CNRS et de l’INSERM, le Pr Didier Raoult a fait preuve d’un humour tout particulier ! Selon le journal La Provence et le site d’information Marsactu, il serait revenu, au cours d’un entretien avec la presse, sur les accusations de harcèlement et d’agressions sexuels à l’encontre d’un directeur de recherche de son unité. Il aurait déclaré « Je vous remercie d’avoir décrit ce lieu comme un lupanar. J’ai fait installer un distributeur de capotes anglaises ». (lire la suite)

REFUSONS LA POLITIQUE TARIFAIRE DES GRANDS EDITEURS SCIENTIFIQUES COMMERCIAUX

Le SNTRS-CGT appelle à signer la pétition lancée par des chercheurs du CNRS contre la politique tarifaire des grands éditeurs scientifiques commerciaux :

Le consortium Couperin, qui regroupe les universités et organismes de recherche français pour les questions touchant à l’accès aux publications électroniques, est actuellement engagé dans des négociations tarifaires difficiles avec l’éditeur Springer. Ces négociations étant dans l’impasse, Springer a annoncé que, à partir du 1er avril, il couperait l’accès à ses contenus de 2018 pour les institutions membres du consortium, avant de suspendre cette décision le 4 avril. À l’initiative d’un petit groupe de chercheurs CNRS, une pétition vient d’être mise en ligne pour dire publiquement que nous soutenons la position de Couperin, que les éventuelles mesures de rétorsion de Springer ne nous effraient pas, et que nous nous félicitons de ce début de résistance institutionnelle à la politique tarifaire des grands éditeurs scientifiques commerciaux.

Voici un lien vers cette pétition : https://www.change.org/p/sandrine-malotaux-springer-nous-pouvons-nous-en-passer-springer-we-can-do-with

Moratoire sur le projet de fusion à marche forcée INRA- IRSTEA : Négociations immédiates entre Organisations Syndicales et ministères !

Nos organisations syndicales se sont rencontrées le 29 Mars afin de discuter de la situation créée par l’annonce de la fusion INRA-IRSTEA, décidée par les Ministres de la Recherche et de l’Agriculture. Par lettre de mission rendue publique le 6 février, les deux ministres de tutelle ont chargé les deux PDG de nos instituts de « réfléchir » à ce « rapprochement » mais en leur fixant deux contraintes majeures : un EPST unique devrait être créé au 1er janvier 2020 et son budget serait plafonné à la somme des budgets actuels de l’INRA et de l’IRSTEA ! Pour y parvenir, à eux (et donc à leurs personnels) de se débrouiller. Lire la suite

PNG - 39.6 ko

Le SNTRS-CGT a tenu son 29 ème Congrès
du 20 au 23 mars 2018 à Dives sur Mer

A cette occasion il a fêté son 70éme anniversaire (1948-2018)

70 ans de luttes fructueuses notamment pour l’obtention du statut de fonctionnaire en 1983 pour les personnels des organismes de recherche publique.

Statut remis en cause par le pouvoir actuel : cette même semaine le 22 mars marquera le début d’une mobilisation unitaire pour la défense des missions publiques et de ses agents au sein d’une Fonction publique forte.

Les motions votées au congrès

Résolution du Congrès du SNTRS-CGT le 23 mars 2018

Le SNTRS-CGT réunit dans son 29ème congrès à Dives sur mer se félicite de la puissante mobilisation ce jeudi 22 mars dans la Fonction publique : une nouvelle étape réussie qui en appelle d’autres !

Avec plus de 500 000 manifestant.e.s dans plus de 180 manifestations et rassemblements sur l’ensemble du territoire, un taux global de grévistes significativement supérieur à celui du 10 octobre 2017, avec des pointes à plus de 60 % dans certains secteurs professionnels, les agent.e.s de la Fonction publique, fonctionnaires et non-titulaires, actives.actifs et retraité.e.s, les étudiant.e.s et lycéen.ne.s se sont massivement mobilisé.e.s. Lire la suite

Motion de soutien au communiqué intersyndical suite aux évènements à l’Université de Montpellier

Le SNTRS-CGT réunit dans son 29ème congrès à Dives sur mer se joint avec détermination au communiqué de l’intersyndicale de Montpellier. Voté à l’unanimité.

Les organisations syndicales réunies ce jour ont appris avec consternation l’intervention d’un groupe de nervis cagoulés contre des étudiants occupant un amphithéâtre de l’UFR de droit et science politique, dans le cadre de la mobilisation contre la sélection à l’Université et la réforme du bac, pour le retrait de la loi ORE. Lire la suite

Motion du 29ème Congrès du SNTRS-CGT

Le SNTRS-CGT, réuni à Dives sur Mer pour son 29ème Congrès, s’indigne de la mise sous tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès par un administrateur provisoire et de la dissolution de ses instances démocratiques.

Il condamne la brutalité de cette décision autoritaire de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et réaffirme sa solidarité avec les personnels et étudiant-e-s en lutte pacifique depuis plusieurs semaines contre le processus de fusion imposée dans le cadre de l’Université de Toulouse et contre la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants (loi ORE). Lire la suite

Motion sur la politique migratoire

Le SNTRS-CGT considère que les migrations dans le monde sont la conséquence des guerres et de l’exploitation économique, au détriment des populations, par le capitalisme mondial. Il appelle à la lutte, en collaboration avec les syndicats de tous les pays pour forcer l’UE et singulièrement le gouvernement français à respecter les droits humains fondamentaux, le droit international dont le droit d’asile et les conventions de l’OIT. Lire la suite

Le SNTRS-CGT se prononce pour le retour à la carte CGT annuelle

Explications :
En effet si le carnet pluriannuel reposait sur l’objectif louable d’assurer la continuité de l’adhérent à la CGT dans une époque marquée par une forte mobilité professionnelle et géographique, le carnet quadri-annuel ne nous semble pas avoir répondu à cette intention. Lire la suite

Communiqué du SNTRS-CGT : Première rencontre du SNTRS-CGT avec Antoine Petit, PDG du CNRS

Le SNTRS-CGT, en tant que premier syndicat représentatif au CNRS, a eu le 22 février au matin la primeur des rencontres organisées par Monsieur Antoine Petit, nouveau Président directeur général, avec les organisations syndicales.

Le SNTRS-CGT a présenté sa démarche revendicative, force de propositions afin d’obtenir des avancées pour les personnels. Nous avons abordé les dossiers d’actualité.Lire la suite

Communiqué du SNTRS-CGT à propos de la fusion INRA-Irstea

C’est maintenant officiel : les grandes manœuvres ont commencé.
La fusion entre Irstea et l’Inra est annoncée pour janvier 2020. La copie devra être rendue pour le 1er juillet 2019.

L’Irstea est dans une situation délicate depuis de nombreuses années. Les politiques budgétaires qui lui ont été appliquées se sont traduites par une cure d’amaigrissement, perte continue du nombre de postes (-79 ETPT (équivalent temps plein travaillé) sous plafond en 5 ans !) et une asphyxie financière. En effet plus de 90% des dotations de service public sont consommés par les salaires des permanents et l’enveloppe des ressources propres diminue car 85% sont d’origine publique. Cette dégradation continue limite les capacités de travail et d’investissement de l’organisme, jusqu’à mettre en péril son existence. Ces dernières années le budget a été difficile à équilibrer. Le statu quo n’était plus possible. Le personnel, avec ses organisations syndicales, s’est mobilisé pour faire connaître et reconnaître le travail de recherche réalisé par l’Irstea et demander des moyens de fonctionnement pérennes pour que ces missions continuent d’être assurées. Un diagnostic d’instabilité structurelle a été confirmé par l’audit stratégique des inspections générales de la recherche et de l’agriculture, rendu public en février 2016. Ce dernier proposait quatre scénarios d’évolution possible, dont celui du rapprochement avec l’INRA, qui vient d’être retenu par les ministères de tutelle. (Lire la suite).

Etes-vous satisfait.e de votre salaire de janvier ? (réjouissez-vous, car vous gagnerez encore plus moins de sous !)

Sachant qu’en janvier les salaires subissent une augmentation du taux de retenue pour pension civile, une baisse du montant de la prime, et une augmentation de la CSG, car :
- Le taux de retenue pour pension civile passe de 10,29% à 10,56%
- Le montant de votre prime (IFSE) servie en janvier baisse par rapport aux 4 mois précédents (le montant est à retrouver sur votre décision IFSE reçue en septembre 2017)*
- La GIPA et le CIA ne sont versés qu’une fois (en décembre pour ceux qui en ont bénéficié)
- Le taux de prélèvement de la CSG augmente** et sera compensé, mais de manière rétroactive (voir communiqué)

Le gouvernement nous souhaite une bonne année 2018 !

Cette année, le salaire des fonctionnaires va baisser.
Il s’agit d’une rupture d’un engagement de campagne d’Emmanuel Macron.

« C’est parce que le travail est essentiel qu’il doit aussi payer de manière juste et c’est donc pour cela que tous les travailleurs et toutes les travailleuses verront leur pouvoir d’achat augmenter avec notre réforme de la prime d’activité et notre réforme du financement du chômage. Tous les travailleurs, toutes les travailleuses, qu’ils soient fonctionnaires, indépendants, entrepreneurs, professions libérales, salariés, verront leur pouvoir d’achat augmenter » C’est ce que déclarait le candidat Macron à Caen en mars 2017. Lire la suite

Le SNTRS-CGT lance une pétition pour la revalorisation de la prime des chercheurs

Le montant de la PRIME de RECHERCHE des chercheurs des organismes publics de recherche est ridiculement bas, c’est injustifié et inacceptable.
Son montant doit être REVALORISÉ au niveau des ingénieurs de recherche

Le niveau des primes de l’ensemble des titulaires de la fonction publique d’Etat hors enseignants représente 31% de leur rémunération brute globale, la prime de recherche attribuée à tous les chercheurs varie entre 1% et 3,5% de leur salaire brut suivant le grade et l’organisme.
Le SNTRS-CGT vous invite à participer à cette lutte, en signant et en faisant signer la pétition

Investissons dans l’enseignement supérieur et la recherche : NON à l’austérité, la précarité et la sélection

Les syndicats soussignés appellent à se mobiliser le 16 novembre contre la politique du gouvernement

Le gouvernement Macron accumule les mesures contre les agent.e.s de la Fonction Publique et les jeunes : gel de la valeur du point d’indice, rétablissement de la journée de carence, report de mesures indiciaires liées à la mise en œuvre de PPCR, hausse de la CSG à 1,7% sans compensation pérenne, perspective de 120 000 suppressions d’emplois dans la fonction publique. Lire le communiqué intersyndical

MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE POUR NOS SALAIRES ET NOS CARRIÈRES
MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE POUR LES MISSIONS PUBLIQUES, LE STATUT ET NOS CARRIÈRES

Lettre ouverte à la Ministre sur les CAP sur l’affaire l’URMITE

Lettre ouverte de la secrétaire générale du SNTRS-CGT à Madame Frédérique Vidal, Ministre du MESRI, Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d’état à l’égalité entre les femmes et les hommes, Monsieur Gérard Darmanin Ministre de la Fonction Publique

Budget 2018 de la Recherche : où sont les hausses annoncées ?

Lors de la présentation du projet de budget 2018, la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’innovation a annoncé une hausse de 712 millions d’euros du Projet Loi Finances MIRES 2018, dont 501 millions d’euros reviendrait à la « recherche », dont 87 millions d’euros pour les organismes publics de recherche ! lire la suite
Arrêté télétravail dans l’ESR au Comité Technique MESR du 5 octobre 2017

L’avenir est-il promis à de nouvelles prolétarisations ? Colère et alternatives des professionnels précaires et en voie de précarisation

Séminaire de l’Appel des appels, les 13 et 14 octobre 2017
Au Théâtre Le République, 23 Place de la République, 75003 PARIS

vidéo de l’appel des appels

Toute l’actualité sur les revalorisations salariales, mise en application des décrets 2017-852 et 853

Les promotions pour les chercheurs du CNRS :

Près de 250 promotions en CRHC pendant 3 ans
Enfin un déblocage de la carrière des directeurs de recherche

Salaires dans la Fonction publique : austérité à tous les étages L’heure est à la poursuite de la mobilisation !

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics a réuni le 16 octobre les organisations syndicales de la Fonction publique pour un « rendez-vous salarial ».
En préambule de la réunion, la CGT a lu une déclaration au nom de l’intersyndicale pointant la force de la journée d’action du 10 octobre et la nécessité de réponses urgentes aux légitimes revendications des agents sur l’augmentation de la valeur du point d’indice, les emplois, les moyens budgétaires pour les missions et contre le rétablissement du jour de carence.
Lire le communiqué de presse : Salaires dans la Fonction publique : Austérité à tous les étages L’heure est à la poursuite de la mobilisation !
Lire le Compte-rendu du rendez-vous salarial Fonction publique du 16 octobre 2017

Lettre informations du SNTRS-CGT : PPCR, IRHC, GIPA, sujétions et astreintes


Le SNTRS-CGT a demandé et obtenu l’application du transfert primes points (PPCR) aux personnels Ingénieurs de physique nucléaire Lire la suite
L’accès au choix IRHC : le SNTRS-CGT à vos côtés
GIPA et pouvoir d’achat : avec la CGT, calculez votre GIPA
Sujétions et astreintes : le SNTRS CGT travaille à l’amélioration des droits

La réalité des revalorisations salariales pour les personnels de la Recherche

Au-delà, des annonces en forme de satisfécit, se bornant à reproduire les textes ministériels, le SNTRS-CGT vous propose ici, une analyse approfondie et critique de la mise en œuvre des décrets 2017-852 et 2017-853 touchant aux carrières des personnels de la recherche. Notre syndicat a négocié et obtenu la mise en cohérence de la nouvelle grille des ingénieurs d’études avec celle des attachés d’administration. Cette négociation a été faite auprès du Secrétaire d’État T. Mandon et de la Direction générale de l’administration publique. Pour le SNTRS-CGT le travail n’est pas fini, nous devons maintenant obtenir la mise en cohérence de toutes les grilles en s’appuyant sur l’avancée obtenue pour les ingénieurs d’études. Lire la suite

Toute l’actualité sur le Rifseep

Tout ce que vous avez voulu savoir sur le RIFSEEP sans jamais oser le demander

Nous avons suffisamment d’éléments comparatifs entre les modalités d’application du RIFSEEP au CNRS et dans les autres organismes de recherche pour affirmer que la mise en œuvre de ce nouveau régime indemnitaire au CNRS est la plus inégalitaire de toutes.
Nous vous expliquons ci-après comment une très large majorité, plus des deux tiers des agents ingénieurs et techniciens, se trouve lésée lors de la mise en œuvre du RIFSEEP. Lire la suite

Mise en œuvre du nouveau régime indemnitaire (RIFSEEP) pour les ingénieurs et les techniciens

Le RIFSEEP est mis en place depuis le 1er septembre 2017. Tous les agents ingénieurs et techniciens du CNRS ont reçu leur décision annonçant les montants qui leur sont attribués au titre du RIFSEEP.
Le SNTRS-CGT a fait un premier travail de recensement de différents types de décision émis par le CNRS. Lire notre communication

RIFSEEP : individualisation de la rémunération renforcée, c’est injuste et dangereux

La réalité de l’augmentation des primes à partir de janvier 2018
Les décisions et la circulaire du 22 août 2017 mettant en œuvre le Rifseep à compter du 1er septembre 2017
Montant brut de l’ISFE de référence (socle1 + bloc1) versée à tous les ingénieurs et techniciens du CNRS à partir de janvier 2018
Compte rendu de la réunion DRH/OS du 31 août 2017 sur la mise en oeuvre du Rifseep

Application du Rifseep au CNRS : la Direction met en œuvre à marche forcée une politique managériale privilégiant « ses » cadres.

Le 27 mars 2017, le Comité technique du CNRS a donné un avis défavorable au projet d’arrêté d’adhésion au Rifseep ainsi qu’à la note de gestion présentée par la Direction du CNRS pour la mise en place du Rifseep. Lire la suite

JPEG - 56.1 ko

Pourquoi revendiquer un statut de fonctionnaire dans la recherche publique ?

Nous vous proposons un retour sur la journée d’études sur le statut général des fonctionnaires dans les organismes de recherche qui a eu lieu le 11 janvier 2017 à l’auditorium du siège du CNRS en présence d’Anicet Le Pors Ministre de la fonction publique de 1981 à 1984.

La fonction publique est sommée de se réformer. En cause son immobilisme, ses effectifs pléthoriques, les privilèges de ses fonctionnaires qui seraient la source du déficit public. Le statut de titulaire présenté comme rigide n’aurait plus de justification. Dans la recherche, le statut de titulaire est remis en cause par l’explosion de la précarité.
Dans cette période de remise en cause de l’ensemble des droits collectifs des salariés il est apparu nécessaire au SNTRS-CGT d’expliquer pourquoi et comment les personnels de la recherche ont obtenu un statut de titulaire de la Fonction publique d’État. Pour cela, nous avons organisé une journée d’études sur le statut général de fonctionnaires. Pour suivre la journée du 11 janvier 2017


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Annonces

Pétition contre le RIFSEEP

RIFSEEP : Le ministère abat ses cartes !

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !
REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

La pétition est en ligne à l’adresse :
http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5