C’est Notre Regard Syndical n°1

jeudi 12 décembre 2013
par  Gulli

Lettre n°1 : janvier 2014

z-index:0;margin-left:-3px;margin-top:5px;width:55px;height:72px'><img
width=55 height=72 src="janvier2014_1_LettreSNTR(TE0D)_fichiers/image001.jpg">

C’<span
style='font-size:26.0pt;font-family:Calibri'>est<span
style='font-size:26.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> N<span
style='font-size:26.0pt;font-family:Calibri'>otre<span
style='font-size:26.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> R<span
style='font-size:26.0pt;font-family:Calibri'>egard<span
style='font-size:26.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> S<span
style='font-size:26.0pt;font-family:Calibri'>yndical<span
style='font-size:26.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'>
votre lettre en
Midi-Pyrénées

Sommaire

<span
style='font-size:12.0pt'>lettre n°1

<span
style='font-size:12.0pt'>janvier 2014

7.1pt;margin-left:0cm'> 

7.1pt;margin-left:0cm'>1- Edito

7.1pt;margin-left:0cm'>2- CAP ou pas
CAP ?

7.1pt;margin-left:0cm'>3- Les risques du
métier

margin-bottom:3.0pt;margin-left:0cm;text-align:center'>Nous souhaitions
rendre hommage à
Véronique VAQUIER
qui aura soutenu de nombreuses personnes en souffrance. Nous devons nous
souvenir de la qualité de son travail, de son engagement, de son sourire et
des paroles qu’elle avait pour nous mettre en confiance.

font-variant:small-caps;color:white'># Chiffres clés 2013

42<span
style='font-family:Calibri'> agents reçus en entretien dont 31 depuis
septembre

28<span
style='font-family:Calibri'> agents accompagnés face à la direction, dont 15
depuis septembre

Est-il besoin de
démonstration plus criante de la dégradation de nos conditions de
travail ?!

font-family:Calibri;color:red'># Edito Calibri;color:red'> : A nouvelle année, nouveaux espoirs et nouvelles
résolutions !

<span
style='font-size:10.0pt'>Comme pour mieux se défendre et mieux revendiquer
de nouveaux droits, mieux vaut commencer par être bien informé-e, et que,
pour être bien informé-e, mieux vaut croiser ses sources, nous vous proposons
un autre regard sur le CNRS, sur nos droits, sur l’actualité...
Une vision forcément partisane, non consensuelle, trublione parfois... Bref !
Libre à vous d’aimer, de critiquer, d’en parler, d’en débattre...
C’est Notre Regard Syndical
,
c’est notre résolution pour cette nouvelle année : vous faire réagir,
échanger, discuter... pour donner vie à nos espoirs de changement, pour
construire ensemble un monde plus solidaire, plus juste et plus humain...

Bonne
année 2014 !

color:red'># A quoi ça sert ?

La CAP - Commission administrative paritaire

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>La CAP est une
des instances que l’administration doit obligatoirement consulter avant de
prendre certaines décisions relatives à la carrière des agents.

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'> 

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>Le rôle des CAP
ne se limite pas aux seules campagnes d’avancement. Leurs attributions
relèvent tout autant de la défense individuelle que du déroulement de nos
carrières : recrutement, mutations, détachement, mesures disciplinaires,
et même refus d’accès à une formation...

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>D’une manière
plus générale, la Commission Administrative Paritaire est compétente chaque
fois qu’il s’agit de questions individuelles, soit à la demande de
l’administration, soit à la demande du fonctionnaire.

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>Il existe une
CAP par corps et les élections désignant les représentants du personnel ont
lieu tous les 3 ans.

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'> 

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>Sachez que le
SNTRS-CGT est présent dans chaque corps (on parle de catégories bien sûr !).

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>N’hésitez pas à
contacter vos élus.

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>Leur
coordonnées sur :

0cm;margin-left:0cm;margin-bottom:.0001pt;text-align:justify'>Elus du SNTRS-CGT

margin-bottom:6.0pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'><span
style='font-size:10.0pt;font-family:Calibri;color:red'>CAP ou pas CAP ?

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>On l’a vu, la
CAP ou Commission administrative paritaire est une des instances des
représentants du personnel. Composée en nombre égal de représentants du
personnel et de l’administration, elle est consultée pour tout ce qui
concerne le recrutement, le déroulement de carrière et la discipline.

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Chaque année une
CAP d’avancement se prononce sur les promotions des agents à partir de
classements établis en région. A ce niveau-là, la commission est toujours
paritaire même si évidemment, diront les plus sceptiques, le Président fait
pencher lourdement la balance.

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Seulement voilà,
que se passe-t-il en région ?

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Après un
entretien avec sa hiérarchie, le gentil agent est classé. Comment ? Eh bien :
d’une façon très objective au bon vouloir de cette même hiérarchie. Ensuite,
tout se passe dans notre chère délégation régionale, où se regroupe une
commission beaucoup moins paritaire, composée de membres mandatés par
l’administration, avec il faut reconnaître beaucoup de directeurs d’unité
et…des experts ! Là, il n’y pas d’élus du personnel. Pourquoi ? (Peut-être
comme le dit Xavier Inglebert : pour limiter au maximum les risques
d’injustice vis-à-vis des agents.)

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Un classement
est établi de façon très rationnelle (de A1 à C0), et ça va sans dire, dans
la plus grande transparence. Tellement transparent que personne ne le voit
jamais. Ce classement devient la référence unique au niveau national. Ce qui
revient à limiter, voire interdire toute promotion d’agents non classés en
région. A titre d’exemple : Si votre dossier est classé B, il a 3,2% de
chances d’être proposé en national.

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Pour alerter le
personnel et la direction et après avoir supporté ce mode de fonctionnement
plusieurs années, les élus T et AjT ont décidé cette année de boycotter la
CAP de novembre. Coup d’épée dans l’eau ? Action inutile ? Nous pouvons
saluer le courage de nos élus, toujours aussi motivés lorsqu’il s’agit de
défendre l’intérêt des agents face à cette machine administrative qui nous
voit comme des équivalents temps plein ou qui nous classe comme à la bataille
navale (A1 : Touché ! B2 : Coulé !). Cette action aura eu le mérite de
contraindre la direction à s’engager à mettre en place d’un groupe de travail
sur le fonctionnement des CAP début février 2014 ( voir l’article : CAP du CNRS : rien ne va plus ). Le SNTRS-CGT mène un combat
contre l’injustice et pour le respect du personnel. Il a aussi besoin de
soutien car c’est ensemble que nous réaliserons les avancés nécessaires au
mieux vivre, au mieux-être.

.2pt;margin-left:0cm;text-align:justify;text-indent:21.25pt'>Alors cap ou
pas cap de nous rejoindre ?

C’<span
style='font-size:16.0pt;font-family:Calibri'>est<span
style='font-size:16.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> N<span
style='font-size:16.0pt;font-family:Calibri'>otre<span
style='font-size:16.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> R<span
style='font-size:16.0pt;font-family:Calibri'>egard<span
style='font-size:16.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'> S<span
style='font-size:16.0pt;font-family:Calibri'>yndical<span
style='font-size:16.0pt;font-family:"Comic Sans MS"'>

Les
risques du métier…

<span
style='font-size:14.0pt;color:white'>
Le saviez-vous ?

10.0pt;margin-left:7.35pt;text-align:justify;mso-hyphenate:auto'><span
style='font-size:11.0pt'> 

10.0pt;margin-left:7.35pt;text-align:justify;mso-hyphenate:auto'><span
style='font-size:11.0pt'>« Ça fait partie du boulot ! », « Ce
sont les risques du métier ! »… Qui n’a jamais entendu ce genre de
remarques au cours de sa carrière professionnelle ? Petites phrases anodines
qui servaient et qui servent encore à freiner les ardeurs des malheureux
désirant améliorer leurs conditions de travail.

10.0pt;margin-left:7.35pt;text-align:justify;mso-hyphenate:auto'><span
style='font-size:11.0pt'>Oui, mais bon, on nous dit que ça ne se passe pas
comme ça chez nous, qu’on a la sécurité de l’emploi, que nos boulots, ce
n’est pas la mine ou le travail à la chaine non plus, il ne faut pas exagérer
 ! Vraiment ? Ouvrons les yeux : dans notre milieu, l’accélération de la
dégradation générale des conditions de travail ces derniers temps nous
interpelle en tant que représentants syndicaux et nous frappe plus
douloureusement encore du fait de sa proximité. Lorsqu’on jette un œil sur
les chiffres clés donnés en encadré de cette lettre pour la seule année 2013,
peut-on croire encore que tout va bien et que l’on peut continuer aveuglément
la casse en niant les conséquences désastreuses des réformes de ces dernières
années sur la vie des personnels de notre secteur ? Et pourtant ce ne sont
que les situations connues du SNTRS, et ne représentent que celles et ceux
qui ont eu la force d’appeler un syndicat à l’aide ! Combien d’agents
souffrent en silence sans qu’on ne soupçonne même leur mal être ? Au cours du
XXe siècle, certains (la CGT notamment) ont poussé les
gouvernements à légiférer sur la santé au travail. En 1982, la création des
CHSCT introduit la notion de conditions de travail (jusque-là limité à
l’hygiène et la sécurité) dans le secteur privé. Il faudra attendre
pratiquement 20 ans pour que la fonction publique d’Etat s’y mette, et encore
10 ans pour une mise en place "effective". Mieux vaut tard que
jamais ! En effet, la santé au travail ne se limite pas à sauver sa peau et
rentrer vivant après sa journée. La santé au travail c’est la santé
physique ET la santé mentale
. Être
bien au travail ! « C’est une blague ? », me direz-vous. Non c’est
la loi.

10.0pt;margin-left:7.35pt;text-align:justify;mso-hyphenate:auto'><span
style='font-size:11.0pt'>Aujourd’hui se met en place une nouvelle
organisation du travail, dans lequel les directions s’affranchissent de leur
responsabilités ou ne jouent plus leur rôle d’arbitre, et qui divise, isole
et précarise à tous les niveaux, opposant les collègues qui se renvoient une
violence dont ils ne comprennent plus l’origine...

10.0pt;margin-left:7.35pt;text-align:justify;mso-hyphenate:auto'><span
style='font-size:11.0pt'>Lorsqu’un agent est en difficulté, on le sort de son
milieu anxiogène, « dans son intérêt », certes plus rapidement
qu’avant, mais on s’empresse d’oublier, de traiter les causes de sa
souffrance que subira certainement à son tour l’agent qui le remplacera...
Combien de temps pouvons-nous encore accepter ça ? Le SNTRS-CGT ne
l’accepte plus et encourage chaque militant et agent à agir pour que, tous
ensemble, nous retrouvions des conditions de travail dignes.

Droit
syndical

10.0pt;margin-left:7.3pt;text-align:justify'>"Au titre de la formation
syndicale, les agents du CNRS en activité bénéficient d’un congé avec traitement
d’une durée maximale de 12 jours ouvrables par année, conformément aux
dispositions de la loi du 23 novembre 1982. »

10.0pt;margin-left:7.3pt;text-align:justify'>De plus, "chacun des
membres du personnel a le droit de participer à une réunion d’information
syndicale, dans la limite d’une heure par mois. » selon le DÉCRET N°
82-447 DU 28 MAI 1982.

Que
de sigles !

De l’AERES… au HCERES

10.0pt;margin-left:7.3pt;text-align:justify'>L’AERES va être remplacée par le
HCERES : Haut Conseil de l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement
Supérieur. A priori, les unités seront
malheureusement toujours évaluées sur le modèle AERES en 2014. A ce jour le
décret n’est pas paru, mais il semblerait que les modifications seront très
cosmétiques, n’attendez pas là une révolution profonde…

background:white'>Nous sommes là
pour vous !

text-align:center'>Permanence
les mardis de 13 h 30 à 16 h,
bâtiment du CAES
av Edouard Belin

text-align:center'>05 61 25 58 75

text-align:center'>sntrstle@dr14.cnrs.fr




Venez nous voir !


Documents joints

Lettre n°1 : janvier 2014
PDF - 3.6 ko

Navigation

Articles de la rubrique

  • C’est Notre Regard Syndical n°1

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5