Journée de réflexion : « Une filière de la santé en France : comment et par qui ? »

jeudi 23 avril 2015
lundi 20 avril 2015
par  JeanKister

SNTRS CGT – Fédération CGT Métallurgie –

Fédération CGT Industries Chimiques –

Fédération CGT Mines-Energie –

Fédération CGT Santé et Action sociale

INVITATION

Journée de réflexion : « Une filière de la santé en France : comment et par qui ? »

jeudi 23 avril 2015

de 9h30 à 16h
à la CGT à Montreuil

Programme :

9h30/12h

L’industrie médicale en France et ses enjeux (soins, coûts, emplois) - Une filière industrielle stratégique : avec quels moyens ?

13h30/16h Table ronde

Politique de santé, recherche et industrie

En France comme partout dans le monde, les besoins de santé de la population ne cessent de croître et constituent un immense marché potentiel que les grands groupes industriels cherchent à s’approprier. Cependant, malgré un réseau dynamique de recherche et d’innovation (projets high-tech, création de start-up), le tissu industriel français des technologies de la santé et des dispositifs médicaux ne parvient pas à se développer en conséquence.

Dans le même temps, le service public de la santé ne cesse de s’affaiblir : budgets insuffisants, conditions de travail à l’hôpital et prise en charge des patients dégradées, coûts augmentés et difficultés des organismes sociaux.

Toutes les activités qui concernent la santé sont solidaires, elles se rejoignent pour répondre aux besoins des populations : un accès aux soins équitablement réparti sur le territoire national et une politique de santé publique maîtrisée parce qu’adossée à une recherche dynamique et une production industrielle forte.

Si les nouvelles technologies (imagerie, robotique, télémédecine, numérisation…) constituent une opportunité pour le développement du tissu industriel et la croissance économique de la France, elles doivent cependant avant tout converger au service de la santé et répondre aux besoins des citoyens.

L’impact de ces technologies dans le parcours de soin n’est pas négligeable. Aujourd’hui, en absence de leader français, le domaine des technologies pour la santé est largement dépendant des donneurs d’ordre étrangers, ce qui complique la maitrise des coûts d’achat d’équipements et des prestations de service. Or ces coûts sont imputés à la sécurité sociale dont on sait qu’un accroissement du déficit serait prétexte à la remplacer par une assurance santé individuelle. Ceci se traduirait par encore plus d’inégalité. Les principaux acteurs actuels, Général Electric, Siemens, Philips, Toshiba… répondent aux appels d’offres des hôpitaux publics. L’accès à ces marchés doit leur imposer de produire sur le territoire pour participer au développement d’une filière industrielle de la santé.

La révolution numérique représente une source d’amélioration pour la gestion et le partage des données de santé, un potentiel d’exploitation et un enjeu majeur de sécurité (cyber sécurité), de confidentialité et d’éthique. Des PME françaises et des grands groupes comme Orange ou Thales ont les capacités de se positionner sur le secteur alors même que le premier ministre vient de confier ce marché à un organisme américain CISCO.

Mais cette révolution entraîne également une transformation profonde des métiers et des rapports entre soignants, techniciens et patients. Des formations seront indispensables mais il faudra la coopération et donc le respect des conditions de travail de tous les personnels. Une analyse prospective détaillée a été réalisée sur la filière. Le bilan et les besoins sont réalistes. Les moyens mis en place ne sont pas à la hauteur des enjeux économiques et sociétaux.

Des enjeux forts nécessitent un projet ambitieux et la coopération de l’ensemble des acteurs du secteur.

La santé de demain sera ce que nous en ferons, c’est pourquoi nous vous invitons à une journée de réflexion organisée le jeudi 23 avril de 9h30 à 16h à la cgt à Montreuil (Patio – salle Blumenthal).

PDF - 1 Mo
CGT_Imagerie_23_avril _2015

Documents joints

PDF - 23.1 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5