EN BREF N°206 : Déclaration des élus au Conseil d’Administration du CNRS avant sa tenue le 25 juin 2009 au CERN à Genève

mercredi 1er juillet 2009

Nous allons à Genève uniquement pour voter NON

Pour la première fois, le Conseil d’Administration ne se tiendra pas au siège du CNRS, mais au CERN à Genève en Suisse. La Direction a préféré cette solution plutôt que d’affronter les personnels qui dénoncent depuis plus d’un an la mise sous tutelle du CNRS par le Ministère de la Recherche.

Même si ce Contrat d’Objectifs a connu des évolutions, il ne porte pas moins en germe l’éclatement et la perte d’autonomie du Centre et il conduit au renforcement inexorable du pilotage de la recherche par le ministère.

Valérie Pécresse est venue défendre ce Contrat devant le Conseil scientifique du 15 juin dernier pour qu’il le vote. Ses déclarations ne se traduisent pas dans les textes du Contrat et encore moins dans le projet de modification du décret du CNRS.

Le Conseil scientifique a émis un vote qui n’est ni un soutien au Contrat d’Objectif ni un réel rejet (6 Pour, 5 Contre, 2 abstentions). Alors que les syndicats représentés au CTP ont voté unanimement contre.

Dans ces conditions, les quatre élus représentant les personnels iront à Genève pour dire non, car ils ne veulent pas laisser les sièges vides ni faire cadeau d’un vote unanime à la direction et au ministère. Ils dénonceront cette réforme du CNRS et exprimeront leur désaccord à ce Contrat d’objectifs sans Moyens, reportés à une négociation à l’automne, dans un contexte où le projet de modification du décret conduit à retirer notamment l’évaluation au Comité National de la Recherche Scientifique.

Paris le 23 juin 2009

Charles Antoine Arnaud (SGEN-CFDT), Pierre Girard (SGEN-CFDT), Patrick Monfort (SNCS-FSU), Daniel Steinmetz (SNTRS-CGT)

PDF - 95.1 ko
En Bref N°206

Documents joints

PDF - 6.8 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5