Revalorisations salariales : la balle est dans le camp du MENESR !

lundi 21 novembre 2016
par  Laeti

Revalorisations salariales : la balle est dans le camp du MENESR !

La direction des ressources humaines du CNRS vient d’annoncer la convocation d’un comité technique, le 12 décembre prochain, avec à l’ordre du jour un point traitant des revalorisations salariales des personnels ingénieurs et techniciens. Ce qui signifie que les arbitrages ont été rendus par le ministère de la fonction publique sur le cadrage de ces revalorisations pour les ingénieurs et assistants ingénieurs : nombre de grades par corps, bornages des indices des échelons de début et de fin de grades, nombre d’échelons par grade.
Le Ministère de l’éducation nationale en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) a été mandaté pour bâtir les grilles salariales dans le cadre fixé par les arbitrages. Force est de constater qu’à ce jour il n’a toujours pas entamé de concertations avec les organisations syndicales.

Pour le SNTRS-CGT, les revalorisations salariales passent par le rattrapage du point d’indice et l’alignement de nos primes avec celles de la fonction publique d’État. Dans l’immédiat, elles doivent, a minima, permettre de rattraper le décrochage des salaires et des carrières des personnels des organismes de recherche par rapport aux autres salariés de la fonction publique. Nous avons transmis nos propositions de grilles au ministère de la fonction publique et du MENESR dès février 2016.

Pour les adjoints techniques et les techniciens :

Des revalorisations salariales ont été acquises dans le cadre du PPCR. Elles sont cependant nettement insuffisantes pour rattraper les pertes de pouvoir d’achat accumulées de -15% depuis 2010. Nous demandons de nouvelles négociations afin de revaloriser les carrières des catégories C et B.

Pour les assistants ingénieurs :

le SNTRS-CGT est pour le maintien du recrutement des bac+2 en catégorie A.
Ils pourraient être recrutes dans un grade passerelle du corps des IE.
Une procédure spécifique de validation de l’expérience professionnelle leur conférant un niveau licence après une période de pratique devrait permettre leur intégration en IE classe normale pour un réel développement de carrière dans ce corps. Cette procédure est justifiée par la proximité du niveau de qualification de la licence professionnelle (recrutement IE) et des diplômes du type DUT et BTS.
Les AI existants seraient intégrés dans le premier grade des IE.

AI Grille actuelle Nos propositions AI Gain(1) (€)
IM(2) 1er échelon 339 368 136
IM dernier échelon 604 673 323
Durée(3) dans le grade 30 ans 29 ans -1 an

1) gain brut mensuel en €, valeur du point d’indice au 1er février 2017
2) indice majoré du premier échelon du grade et du dernier échelon du grade,
3) durée minimum dans le grade

Les Ingénieurs d’études sont recrutés au même niveau de qualification et assurent des missions similaires à ceux des attachés d’administration.
La quasi-totalité des grilles des IE de la fonction publique d’État viennent d’être alignées sur celles des attachés. Les seules qui n’ont pas encore obtenu cette revalorisation dépendent des ministères de la culture, l’agriculture, l’équipement et du MENESR. La négociation pour ce corps est déterminante. Nous demandons l’alignement des indices terminaux des grilles d’IE sur ceux des grilles d’attachés et la fusion des grades IE1 et IEHC en un seul corps d’ingénieur principal. Une revalorisation des IE identique au reste des fonctionnaires de même niveau de qualification sera moteur pour la revalorisation des autres corps de la catégorie A.

IE Grille actuelle Nos propositions Gain(1) (€)
IE2 IE
IM(2) 1er échelon 370 396 122
IM dernier échelon 619 673 253
Durée(3) dans le grade 20 ans 24 ans + 4 ans
IE1 IE principal
IM(2) 1er échelon 555 575 94
IM dernier échelon 673
Durée(3) dans le grade 13 ans
IEHC
IM(2) 1er échelon 696
IM dernier échelon 783 821 178
Durée(3) dans le grade 6 ans (6 + 13) 21 ans + 2 ans

Les ingénieurs de recherche recrutés à bac +8 ou bac +5 (sur titre d’écoles d’ingénieur) doivent bénéficier d’une revalorisation de leurs grilles en cohérence avec la revalorisation des grilles des IE recrutés à bac+3 et celles des grilles des agrégés recrutés à bac +5.

IR Grille actuelle Nos propositions Gain(1) (€)
IR2 IR2
IM(2) 1er échelon 412 450 178
IM dernier échelon 713 830 548
Durée(3) dans le grade 20 ans 17 ans -3 ans
IR1 IR1
IM(2) 1er échelon 582 757 820
IM dernier échelon 821 HEA3 972 708
Durée(3) dans le grade 11 ans 6 ans -5 ans
IRHC IRHC
IM(2) 1er échelon 658 734 356
IM dernier échelon HEA3 972 HEB3 1067 445
Durée(3) dans le grade 6 ans 9 ans + 3 ans

Pour les chercheurs : Ils doivent bénéficier de revalorisations qui reconnaissent leurs qualifications et leurs missions. Leurs grilles ne peuvent rester en deçà de celles des maîtres de conférences et des professeurs des universités.

Alors que la pression au travail ne cesse de croitre, nos grilles et nos salaires restent à la traine. A qualification égale, les personnels de recherche sont parmi les plus mal rémunérés de la fonction publique. Il n’est pas possible de continuer à travailler avec des carrières aussi minables. Comment notre Ministère ose-t-il faire des discours lénifiants sur la recherche et mépriser autant ses personnels en trainant des pieds pour revaloriser nos grilles ?

Obtenir la revalorisation de nos salaires, c’est possible. Cela passe par une mobilisation collective qui fera pression sur le ministère pour qu’il entende nos revendications légitimes.

Nous appelons les personnels de recherche à rejoindre les fonctionnaires qui à l’appel des fédérations de fonctionnaires CGT, Sud, FSU, manifesteront le 29 novembre à 12 h à l’esplanade du Musée d’Orsay et en régions aux rassemblements locaux pour leurs revendications (salaires, carrières, emplois …)

A Paris, une demande d’audience sera faite auprès du MENESR. En régions les demandes d’audience se feront auprès des préfectures et des rectorats.

PDF - 166 ko
Tract_sntrs-cgt_carriere_nov16

Documents joints

PDF - 13.9 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5