Déclaration et avis du CRHSCT de l’université

lundi 20 novembre 2017
par  Laeti

CHSCT AMU 3/10/2017

Déclaration :

La visite conjointe des CHSCT des tutelles dans une unité est un fait exceptionnel. Le mode opératoire déployé est à la hauteur des faits dénoncés dans une lettre collective à l’adresse des représentants des personnels et des différentes directions.
Beaucoup de ces faits ont été vérifiés sur place, d’autres découverts. La direction de l’Urmite a déployé une grande énergie pour les nier, pour en atténuer la portée. Cette direction a également, par différents moyens, tenté d’empêcher l’expression des personnels et étudiants.

Au cours de cette visite des faits graves ont été rapportés, certains étant maintenant dans les mains de la justice.

Le rapport est maintenant présenté aux quatre CHSCT, et malgré les préconisations qui ont été proposées par les membres du CHSCT, nous restons particulièrement inquiets de la situation. En effet, le fonctionnement général de cette unité a non seulement permis que des faits graves puissent se produire, mais a instauré une situation collective de travail des plus délétères.

Le positionnement actuel de la direction visant à inverser les rôles et à se présenter en victime de multiples inspections, viens laisser à penser que le système pourrait perdurer.

Nous souhaitons donc que l’université prenne toutes ses responsabilités et qu’à travers nos préconisations et avis elle prenne toutes les mesures nécessaires pour que les personnels retrouvent des conditions de travail dignes."

Avis CHSCT 2017-5/7

Attendu qu’un des deux futurs directeurs des nouvelles unités qui seront créées en janvier 2018 (VITROME et MEPHI), à travers une pétition publique et par son soutien à une motion présentée lors du premier conseil de laboratoire de l’UMR Urmite (en date du 22 septembre 2017), remet en question publiquement les éléments du dossier et les instances d’hygiène et sécurité des personnels, nous demandons à la Direction d’être particulièrement vigilantes au respect de la réglementation, aux modes de gestion des personnels mis en place et particulièrement au suivi et l’application des préconisations du CHSCT suite à la visite.

Avis CHSCT 2017-5/8

Attendu que la direction de l’Urmite a déformé ou bloqué la diffusion d’informations de visite CHSCT à ses personnels, et prioritairement afin d’apporter un éclairage extérieur aux personnels sur leur situation, nous préconisons que tous les personnels de l’Urmite reçoivent directement le rapport et les préconisations de visite par courriel et par voie postale.


Documents joints

PDF - 3.7 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5