EN BREF N°213 : Communiqué de presse des représentants du personnelau Conseil d’Administration du CNRS du 4 novembre 2009

vendredi 27 novembre 2009

Le CA du CNRS s’est réuni dans le contexte de la modification du décret portant organisation et fonctionnement de l’organisme. Les élus s’inquiètent de la future gouvernance de l’organisme notamment de la décision administrative de fusionner les collèges électoraux chercheurs et enseignants-chercheurs qui risque de conduire à la marginalisation des chercheurs au sein du Conseil scientifique et des Conseils scientifiques d’Instituts de l’organisme.

Les élus dénoncent les conditions de réunion de ce CA. Initialement prévu le 29 octobre, la réunion a dû être reportée à cause du retard pris par le ministère dans la nomination des membres. Cette réunion n’a pas respecté le délai de 15 jours pour la convocation et de 8 jours pour la réception des documents ne permettant pas ainsi d’avoir le temps nécessaire à la préparation du CA.

Les élus ont approuvé le maintien du recrutement et l’augmentation du nombre de promotion pour les chercheurs qui est à mettre à l’actif de la mobilisation des personnels depuis deux ans.

L’ordre du jour du CA comportait aussi la mise en place de primes d’excellence scientifique (PES). Les représentants du personnel considèrent que la PES, décrétée par le ministère, présentée comme une revalorisation des rémunérations, est de nature à mettre en péril les collectifs de travail et à provoquer de graves dysfonctionnements des instances d’évaluations. Ils rejoignent en cela l’expression du Conseil scientifique et des représentants des personnels au Comité technique paritaire (CTP).

Lise CARON (SNTRS-CGT), Martine DE ANGELIS (SGEN-CFDT),
Patrick MONFORT (SNCS-FSU), Daniel STEINMETZ (SNTRS-CGT).

PDF - 100.5 ko
EN BREF N°213

Documents joints

PDF - 6.8 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5