CR réunion de section SNTRS CGT IRD du 07/11/2017

lundi 15 janvier 2018
par  section-ird

Etaient présents en visio : Odile Fossati, Didier Bogusz, Yann Moreau, Nathalie Rouché et Pascal Grébaut (MPL), Isabelle Giffard et Yoan Labrousse (MRS).

1. CR du CHSCTS Occitanie du 03/10/17
Nathalie Rouché nous avait fait un CR écrit de cette réunion, à propos de laquelle nous avons débattu d’un certain nombre de points :
• Une secrétaire de séance a été nommée pour l’ensemble du mandat (jusque fin 2018), ce à quoi nous ne sommes pas favorables, un secrétariat tournant à chaque séance (comme au CTEP) nous paraissant plus juste et équitable.
• Une partie importante de l’enregistrement de la séance du 23 mars n’a pas été disponible, alors qu’elle concernait un vote sur l’AG spéciale RPS qui devait faire suite à l’expertise CATEIS. Les séances du CHS seront donc systématiquement enregistrées.
• Le STREM a sensibilisé le CHS sur la situation difficile du Bureau des Missions et Voyages, où la majorité des collègues est en arrêt maladie, induisant un turn-over important.
• Des visites sont prévues en novembre sur les sites du labo PAIRE (Mivegec) et CBGP (Baillarguet).
• Plan de prévention des RPS : les bilans H&S 2015 et 2016 ont été présentés, mais avec assez peu de détails sur les services concernés par les signalements de RPS ; pour le moment il n’est prévu que des formations d’assistants de prévention (AP)
• Nécessité d’une rénovation du réseau électrique du labo NUTRIPASS.

Pascal profite de cet échange sur le CHSCTS pour faire part de la création d’un réseau syndical national sur les problèmes individuels : sntrs-accompagnement@sympa02.cgt.fr . Cette liste construite sur la base d’une adhésion volontaire servira à échanger, partager des expériences et chercher des solutions, en toute confidentialité. Ce qui sont intéressés peuvent contacter notre SG.

2. Malaise à St-Jérôme (IMBE, Marseille)

Yoan et Isabelle nous ont fait part d’une ambiance calamiteuse à l’IMBE à St-Jérôme, où par exemple dans les services administratifs, sur 7 agents, tous sauf un sont en arrêt maladie ! Les DRH de l’IRD et du CNRS ont été sensibilisés au problème et la recherche de solutions est en cours. Il faut savoir qu’IMBE est une usine à recherche déployée sur 5 sites en PACA, qui emploie environ 250 personnes. L’origine des problèmes semble être liée à une surcharge de travail au niveau administratif. Une aide psychologique devrait aussi être apportée, ce qu’apprécient les collègues ; Isabelle nous a évoqué le cas de l’assassinat d’un chercheur d’IMBE à Mexico il y a quelques années, qui les avait profondément touchés.
Nous avons aussi évoqué la situation d’URMITE, où l’un de ses chercheurs, le prof P. Parola, pour ne pas le nommer, s’est permis de lancer une pétition qui cherche à dénoncer le fait que des IT se plaignent de leur conditions de travail déplorables, empêchant ainsi les chercheurs d’excellence de faire leur job sereinement. Un poste d’IR a été ouvert au recrutement pour URMITE, alors que le CNRS et l’INSERM se désengagent de cette unité, par conséquent nous allons demander le retrait de ce poste au concours.

3. CTEP du 15/12 à Bondy
Le prochain CTEP aura lieu le 15 décembre prochain à Bondy. Yoan et Pascal envisagent donc d’y aller histoire de renforcer les liens avec nos camarades du 9.3. Nous envisageons d’interpeler la direction sur la situation des CDD Sauvadet, pour qui une 40n d’emplois devaient être ouverts en concours externes. Par ailleurs, le nombre d’agents IRD, compte tenu de la stagnation budgétaire 2018, devrait continuer à baisser. La baisse des expatriations est aussi à suivre de près, considérant que les MLD n’ont pas la capacité à être aussi productive pour le partenariat que les expatriations, et qu’elles sont lourdes à gérer au plan familial. Apparemment la mise en place du nouveau régime de primes d’expat’ sur le mode CNRS, n’est toujours pas effective.

4. Journée d’action du 16 novembre
Une déclaration en intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) datée du 24/10 appelle à une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne. La FSU se positionne en syndicat mobilisateur au niveau de l’université à Montpellier, où plusieurs réunions en intersyndicale se sont tenues, malheureusement à midi… Une réunion en visio a été organisée par le BN mercredi apm à ce sujet, mais Pascal n’a pas souhaité y participer. A l’IRD, nous nous contenterons de lancer l’appel avec les RDV, et que chacun y aille en son âme et conscience : ras le bol de distribuer des tracts pour gâcher du papier et se retrouver à 3 pelés et 2 tondues à la manif !


Documents joints

PDF - 3.8 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5