Déclaration du SNTRS-CGT

mardi 12 février 2019
par  Laeti

Venezuela : pour une résolution de la crise respectant la souveraineté du pays

La Confédération Syndicale des Amériques (TUCA/CSA), représentant plus de 55 millions de travailleuses et travailleurs sur l’ensemble du continent américain (du Canada à l’Argentine en passant par les États-Unis, le Mexique et le Brésil) , « condamne la décision unilatérale adoptée le 23 janvier, par un groupe de gouvernements de la région, notoirement dirigés par les États-Unis, d’ignorer la légitimité du gouvernement du président Maduro et de reconnaître l’auto-proclamé “Président de la transition”, le député Juan Guaidó président de l’Assemblée nationale ».

Cette ingérence dans les affaires vénézuéliennes est considérée par les syndicats américains comme un recul à des temps révolus de l’histoire de la région, des temps « où les coups d’État et les dictatures militaires étaient encouragés. Une telle attitude peut conduire à de nouveaux actes de violence au Venezuela et mener toute la région à un conflit aux conséquences négatives imprévisibles ».

La Confédération « appelle le syndicalisme international à apporter sa solidarité dans la recherche d’une solution fondée sur la paix, la démocratie et la souveraineté, en faveur du bien-être et du respect des droits du peuple vénézuélien. » (Cliquer pour connaitre le texte en entier en français et en espagnol).

Le SNTRS-CGT s’associe à cet appel et condamne la décision du gouvernement français de reconnaitre Juan Guaidó comme président de facto du Venezuela. Cet alignement sur la politique des États-Unis rompt avec ce qui a été jusqu’à maintenant la politique de la France concernant l’Amérique latine.


Documents joints

PDF - 4.2 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5