CSI ÉCOLOGIE ET ENVIRONNEMENT du CNRS (INEE) 18 janvier 2019

lundi 1er avril 2019
par  sabine

CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L’INSTITUT ÉCOLOGIE ET ENVIRONNEMENT du CNRS (INEE)

Réunion du 18 Janvier 2019, Paris

Etaient présents :
- Membres du conseil (21) : Estelle Baehrel, David Biron, Chloé Bourmaud, Patricia Gibert Brunet, Vincent Dubreuil, Sylvie Guillerme, Jean-Nicolas Haas, Philippe Jarne, Didier Jouffre, Bruno Maureille, Laurent Memery, Frédéric Mery, Agnès Mignot, Pierre Moret, Thomas Perrin, Soizic Prado, Geneviève Prevost, Virginie Rougeron, Sabine Sauvage, Margareta Tengberg, Frédérique Viard.
- Invités permanents présents : Sandra Guillemaud, Martine Hossaert, Dominique Joly, Sylvain Lamare, Edouard Michel, Stéphanie Thiebault (Directrice de INEE).
- Secrétaire SGCN du CSI InEE : Isabelle Ramatchandirane.
Excusés : Agathe Euzen (DAS), Evelyne Heyer, Alain Queffelec, Martine Regert (DAS), Marc-André Selosse.
Invité : José-Miguel Sánchez-Pérez (Président sortant du CSI)

Compte rendu de séance du 18 Janvier 2019

1 - Elections du président du CSI, des deux membres du bureau et nominations des 2 membres du bureau par la direction de l’INEE
Election de la présidence : 16 voix pour Patricia GIBERT-BRUNET, 3 voix pour Bruno MAUREILLE, 2 voix pour Laurent MEMERY. Patricia GIBERT-BRUNET est élue à la majorité absolue au 1er tour de vote.
Election des 2 membres élus du bureau : 21 voix à l’unanimité pour les deux seuls candidats qui se sont présentés : Sabine SAUVAGE et Frédéric MERY.
Nomination des 2 autres membres du bureau par la direction de l’INEE : Agnès MIGNOT et Bruno MAUREILLE qui ont accepté cette tâche.
Election du secrétaire scientifique parmi les 4 membres du bureau : Sabine SAUVAGE et Frédéric MERY se sont présentés. Sabine SAUVAGE a recueilli 12 voix et Frédéric MERY 9 voix. Sabine SAUVAGE est élue secrétaire scientifique du bureau.

2 - Accueil par la Directrice de l’INEE, discours de politique générale et échanges avec les membres du Conseil
Présentation : Stéphanie Thiébault
Le mandat du CSI est de 5 ans. Stéphanie Thiébault remercie ceux qui étaient déjà présents lors du précédent CSI. L’INEE est un institut jeune et il est très important de faire connaître les recherches de qualité́ au sein de l’INEE et de faire reconnaître l’importance et la qualité́ des données primaires recueillies, que nous sommes pratiquement les seuls à produire. L’INEE est structuré par 5 axes majeurs : l’écologie fonctionnelle (analyse et gestion des services écosystémiques) ; Biodiversité-évolution-et adaptation ; de l’anthropisation à l’artificialisation des milieux et du vivant ; environnements littoraux et marins, interactions et dynamiques ; rétroactions des systèmes écologiques et changements globaux, et combine 3 approches complémentaires (observation, expérimentation et modélisation). Les chercheurs de l’INEE se distribuent au sein de 29 sections du CoNRS dont la S29, puis la S31 puis la S30.

Les nouveaux défis : 3 grands défis

- Repenser la place de la science et le rôle du scientifique au sein des processus de mise en œuvre de la gestion des socio-écosystèmes

- Accroître le rôle des sciences de l’environnement dans l’innovation et le développement économique (green-seeding)

- Les grands défis de l’écologie fondamentale

L’INEE doit apporter quelque chose de nouveau, d’original à la communauté nationale, internationale. Il faut repenser la place de la science et les rôles du scientifique dans la société et au sein des processus de mise en œuvre de la gestion des socio-écosystèmes. Il est important de répondre aux appels d’offre du Belmont Forum : futur appel sur la résilience des sols et eaux souterraines. Il est aussi important de s’intégrer dans le réseau Future Earth : très forte ouverture vers la société, nous avons la chance d’avoir un des secrétariats exécutifs à Paris au CNRS.

La thématique du PEPS (‘ECOMOB’) lancée par l’InEE cette année est l’écologie des mobilités.

2019 : écologie des mobilités (invasion, dispersion, migration et recomposition du vivant dans des mondes en mutation)

Epigénétique : réseau 3E (Il existe in GDR 3E)

80 ans du CNRS : proposition de faire un livre INEE basé sur « 80 nouveaux territoires » ; un appel à idées est lancé, faire un catalogue avec un petit texte. Tout type de territoire (comprendre géographique et/ ou thématique) peut être considéré.

Le CSI ne sera pas consulté pour l’attribution des financements de 200 thèses par le CNRS pour les 3 prochaines années. La politique du CNRS est ici du top-down…
Stéphanie encourage à travailler sur l’interdisciplinarité́. Peut-être est-il nécessaire d’aller plus sur les concepts. L’institut de Mathématique est venu solliciter INEE pour une rencontre.
Echanges avec José Miguel Sanchez-Perez, président du Conseil scientifique de l’INEE (mandat 2014-2018)
Le précédent CSI faisait en moyenne 5 séances par an dont 2 séances statutaires.
2 groupes de travail ont été créés : un groupe sur le financement de la Recherche : sections 29 et 31 ont rédigé des rapports (80% du travail effectué) sur la base du questionnaire lancé au sein des sections, ce serait bien de le reprendre au niveau du nouveau conseil. Un groupe sur l’observation et l’expérimentation qui n’a pas fonctionné faute de cadrage clair pour l’essentiel et d’un travail bien avancé au sein de la direction de l’institut
Le précédent CSI a rédigé un rapport de prospective : document synthétique qui vous a été envoyé par JM Sanchez-Pérez. Le précédent CSI a organisé aussi la prospective INEE à Bordeaux, le document de prospective est disponible sur le site du CNRS. Le CSI a été sollicité par la direction de l’INEE pour les aider sur les nouveaux thèmes à aborder au sein de l’IPBES ainsi que sur les indicateurs d’Aïchi. La méthode de sollicitation est efficace quand la demande est bien cadrée.
JM Sánchez-Pérez rappelle qu’il est important de développer l’INEE (plus jeune Institut) au sein du CNRS. Pour que le CSI fonctionne il faut un (e) président (e) investi (e) et des demandes claires et cadrées sur les groupes de travail.
La prochaine prospective est en 2021 et devrait faire l’objet de différentes discussions au sein du CSI en étroite collaboration avec la direction.
Les prospectives de l’INSU sont en train de se mettre en place, en phase de rédaction/concertation avec les DUs, les groupes thématiques et les OSUs. On pourrait envisager d’inviter Nicolas Arnaud (peut-être pour faire des liens avec les prospectives INSU).
Selon JM Sánchez-Pérez., la séance délocalisée du CSI à Roscoff sur 2 jours pour préparer la prospective a été très efficace à la fois sur les échanges scientifiques riches et fructueux mais aussi pour l’organisation concrète des thèmes définis pour la prospective.
Le précédent CSI invitait souvent des personnes externes pour présenter des thèmes et/ou des points précis (chercheurs, politiciens, responsables de missions spécifiques (ANR, Future Earth), directeur de la science).
La direction de l’Institut faisait au moins 1 fois par an une présentation de sa politique scientifique.
Quel est le rôle du CSI par rapport au PEPS ? Le CSI peut proposer des thèmes pour les PEPS à la direction. 10 à 15 000 euros par PEPS (soit 200 à 300k€). Les propositions doivent remonter avant l’été. Il est prévu d’en discuter lors du prochain CSI en Avril.
Le précédent CSI a fait de nombreuses recommandations durant le mandat, vous pouvez les trouver au lien suivant : http://www.cnrs.fr/comitenational/csi/reco/inee.htm
Le CSI a proposé que l’INEE intègre la Plateforme Fundit qui met en relation tous les appels d’offre de la Recherche. Stéphanie nous informe que ce projet est en cours.
Suite à la dernière recommandation qui était « Soutien financier aux jeunes chercheurs recrutés » : l’INEE a alloué au laboratoire 7000 euros par jeune chercheur recruté cette année, l’année précédente c’était 5000 euros.
Les recommandations sont généralement envoyées aussi aux autres présidents du CSI et au président de la C3N pour faire remonter au CS du CNRS.
Comment peut-on défendre la vision de l’INEE au sein des autres Instituts ? Il nous faut développer de bons concepts et de très bons résultats au niveau de l’INEE pour défendre le positionnement de l’INEE au sein de la communauté́ scientifique.

3 - Propositions de nomination aux jurys d’admission 2019 des chargés de recherche (avis du CSI)
Les dates de réunion des jurys : 3 Juin jury CR, 11 juin Jury DR, 18 juin CID

4 - Discussion sur les modalités de fonctionnement du Conseil
Calendrier pour les CSI :
2 réunions de CSI INEE sont fixées pour l’année 2019 : les 10 avril et 10 septembre. Les bureaux pour la préparation de ces 2 CSI ne sont pas encore fixés ; ils seront fixés en interne avec le bureau et Stéphanie et nous tenterons de les organiser en visioconférence.
Fonctionnement du CSI : quelques éléments de discussion
Reprendre les rapports des enquêtes du financement de la Recherche.
Eventuellement réfléchir sur un groupe de travail pour préparer des recommandations en amont.
Inviter un intervenant scientifique à chaque CSI.
Travail sur l’IPBES : essayer d’inviter Paul Leadley – voir à inviter la FRB
Inviter une personne à identifier sur l’histoire de l’Ecologie en France.
Les propositions de nomination aux jurys d’admission 2019 des chargés de recherche de l’INEE et les chargés de recherche CR-CID ont été validées par 2 votes.
Membres des jurys CR proposés par l’institut : Résultat du VOTE : 20 oui 0 non 1 abstention (ne prend pas part au vote)
Membres des jurys CR-CID proposés par l’institut : Résultat du VOTE : 19 oui 0 non 2 abstentions (ne prennent pas part au vote)
Faire venir l’INSB et l’INSU, l’INSHS ainsi que l’Institut de Mathématiques.
Aborder le problème des frais de publication (soutenir des mouvements), de l’éthique, de financement de la recherche en lien avec les groupes thématiques que l’on voudra traiter, du transfert de la science faite à l’INEE à la société et des concepts INEE aux usages technologiques.
La présidente propose avec la secrétaire un mode de fonctionnement à discuter au prochain CSI. Faire une proposition à discuter en amont.
Faire un mailing liste des membres.
Besoin d’avoir un cadre pour bien réfléchir en amont, important de savoir sur quoi on veut réfléchir, sur quoi on veut impacter. Réfléchir sur des actions ciblées.

5 - Vote pour la recommandation sur l’emploi scientifique au CNRS (texte ci-joint) :
16 oui, 0 non, 5 abstentions.


Documents joints

PDF - 5.5 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5