OBJECTIF MARS : J-17 avant le 5 mars, le jour où « l’université et la recherche s’arrêtent »

mardi 18 février 2020
par  Laeti

OBJECTIF MARS

J-17 avant le 5 mars, le jour où « l’université et la recherche s’arrêtent »

Cher·es collègues, enseignant·es-chercheur·es, chercheur·es, titulaires ou précaires de l’ESR, BIATSS contractuel·les et BIATSS titulaires, étudiant·es,

Nous vous écrivons ce message pour préparer la journée du 5 mars et ses suites.
Vous le savez, le projet de réforme des retraites et les propositions concernant la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche, mais aussi la loi de transformation de la fonction publique et la réforme de l’assurance-chômage, s’inscrivent dans des attaques globales contre les services publics et les protections sociales. Elles ne feront qu’aggraver la précarisation des conditions de vie, d’études et d’emploi des usager.es et personnels de l’enseignement et de la recherche, déjà bien entamée. Contre ces menaces, la journée du 5 mars sera une grande journée de mobilisation et de grève dans tous les labos et les facs.

Depuis des décennies, nous subissons, réforme après réforme, une dégradation de la situation de nos lieux d’études, d’enseignement et de recherche. Toutefois, depuis le 5 décembre et le début du mouvement interprofessionnel et multisectoriel contre la réforme des retraites, la mobilisation prend une ampleur toujours plus grande dans les universités, les centres de recherche et les laboratoires, et la lutte s’organise.

Il est temps de réunir nos forces contre ces multiples attaques, en se mobilisant fortement et partout le 5 mars, pour marquer notre refus d’une évolution de l’enseignement supérieur et de la recherche vers encore plus de précarité et de compétition. Il nous faut maintenant revendiquer et reconstruire une université libre et ouverte à tou·tes, par une politique de recrutement et de titularisation ambitieuse, et par des budgets publics systématiques alloués aux unités d’enseignement et organismes de recherche.

Le 5 mars, pour la refondation de l’enseignement supérieur et de la recherche, nous passons à l’offensive !

Cette journée de grève et d’actions, appelée par la coordination nationale des Facs et Labos en Lutte des 1er et 2 février et l’intersyndicale de l’enseignement supérieur et la recherche (L’alternative, CGT FERC Sup, CGT INRA, SNTRS CGT FO ESR, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNEP-FSU, SNESUP-FSU, SUD ÉDUCATION, SUD Recherche, Solidaires étudiant-e-s, UNEF) se prépare dès aujourd’hui.

En amont du 5 mars, il s’agit d’organiser des Assemblées Générales et des réunions de mobilisation sur tous les sites, labos et universités afin de :

- Composer des comités de mobilisation locaux « Objectif Mars » réunissant toutes les catégories de personnels de l’ESR et les étudiant.es, qui pourront coordonner le travail local de mobilisation : tenue de piquet de grève, confection de tutos vidéos pour « répéter » le 5 mars et/ou des podcast racontant comment se prépare cette journée, décoration, sur les sites, par des affiches, des tracts, des témoignages sur les conditions de travail, diffusion de vidéos sur les retraites et la LPPR, etc.
- Pour faire connaître la façon dont chaque fac et labo en lutte prépare le 5 mars, ainsi que ce qui est prévu pour le 5 mars, nous vous proposons de diffuser largement les tracts, affiches et répétitions d’actions avec le hashtag #5MARS. Des vidéos de moins de 2 minutes reprenant ces éléments (diffusées sur Twitter, Facebook et Instagram) permettront également de nous donner des idées les un·es les autres et de rendre visible notre mobilisation (même pendant les congés).
- Appeler à la mobilisation et aux actions locales : rassemblements et/ou manifestations. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur des affiches et visuels : (https://universiteouverte.org/2020/02/13/le-5-mars-saffiche-partout/) et le tract : (https://universiteouverte.org/2020/02/17/un-tract-pour-le-5-mars/).
- Formuler des revendications qui concernent toutes les catégories de personnels et les étudiant-e-s. Vous pouvez trouver la liste de revendications proposées à la coordination des 1er et 2 février ici (https://universiteouverte.org/2020/02/02/motion-coord-1-2-fevrier/)
- Faire le tour de tous les cours, services et bureaux de vos établissements pour informer et mobiliser tou·tes les collègues et les étudiant·es et pour participer ensemble à l’organisation de la mobilisation
- Désigner des mandaté·es pour la deuxième coordination nationale des facs et labos en lutte qui se tiendra le 6 et le 7 mars en région parisienne (lieu en cours de confirmation).

Le 5 mars, le jour où « l’université et la recherche s’arrêtent » :

- Le matin, il s’agit de rendre la mobilisation visible. Au choix : piquet de grève, charivari, tournée des bureaux et des cours, opération fac vide et vidée de son mobilier (tables, chaises), flashmob, dépôt ou jet d’outils de travail, murs de thèses, dossiers, maquettes, lecture de témoignages de précaires, de BIATSS contractuel·les et titulaires et d’enseignant·es-chercheur·es et chercheur·es sur leurs conditions de travail. Soyez créatif·ves, visuel·les, grandioses et ambitieux·ses !
- Fin de matinée : conférences de presse dans toutes les villes universitaires pour publiciser nos revendications et rendre visible la diversité des formes de luttes que nous mettons en œuvre : grève, actions des collectifs de précaires, démission des responsabilités administratives, universités populaires, etc.
- L’après-midi : manifestations ou rassemblements dans toutes les villes universitaires, si possible en lien avec les mobilisations d’autres secteurs. À Paris, une grande manifestation débutera à 15h dans le Quartier latin.

Les collègues en congés sont invité.es à s’associer aux mobilisations les plus proches et à rejoindre la grève reconductible dès la rentrée.

Le 6 et 7 mars, aura lieu la deuxième coordination nationale des Facs et Labos en Lutte

Elle se déroulera en région parisienne et aura pour objectif de travailler à élaborer collectivement la liste de nos revendications, des modes d’action et à jeter les bases d’un contre-projet offensif pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Pour cette deuxième édition, il est souhaitable que la participation aux prises de décision soit assise sur des mandatements issus des Assemblées Générales, sur la base des propositions de revendications et d’actions qui sont remontées de la dernière coordination (https://universiteouverte.org/2020/02/02/motion-coord-1-2-fevrier/). Des précisions sur les modalités de mandatements selon le type de structure seront communiquées très prochainement.

Si vous avez déjà un comité de mobilisation local, ou une fois que vous l’aurez constitué, merci de bien vouloir nous écrire un message à facsetlabosenlutte@gmail.com pour nous donner un contact direct et nous dire ce que vous avez prévu pour le 5 mars et la coordination du 6 et 7 mars. Cela permettra de rendre plus visible encore les actions menées localement et de leur donner un maximum d’écho.

A bientôt dans les luttes.

En solidarité

Le comité de mobilisation des Facs et des Labos en Lutte


Documents joints

PDF - 6.2 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5