FAQ n°2 COMMUNICATION

mercredi 8 avril 2020
par  Josiane

Cette FAQ a vocation à être enrichie au cours du temps. Vous avons classé les questions / réponses par catégorie : organisation, communication, aspects administratifs, solidarité et déconfinement. Une page FAQ est dédiée à chaque catégorie.
Si certaines questions n’ont pas pour l’instant de réponse, nous avons questionner le ministère et nos employeurs et sommes en attente de réponse. Ces questions sont signalées en rouge.

La FAQ n°1 est consacrée aux sujets liés à l’organisation
La FAQ n°2 [ci-dessous est consacrée aux sujets liés à la communication
La FAQ n°3 est consacrée aux sujets liés aux aspects administratifs
La FAQ n°4 est consacrée aux sujets liés à la solidarité
La FAQ n°5 est consacrée aux sujets liés au déconfinement

COMMUNICATION

Un plan de communication régulier sur la situation sanitaire des laboratoires et unités ou informatif sur les statuts administratifs des personnels est-il prévu ? Qu’en est-il des sites web dédiés et de leur mise à jour ?

  • Il y a des sites web dans tous les EPST
  • MESRI avec des multiples informations, ça a pris du temps à se mettre en place, ce n’était pas alimenté régulièrement. Maintenant c’est rodé et on peut leur envoyer des questions, il y a une adresse mail dédié.
  • SAUF que ces informations sont généralement sur des sites intranet accessibles par mot de passe réservés aux agents de chaque établissement.

Le site du MESRI est plus tourné vers l’enseignement supérieur, enseignants-chercheurs et étudiants (enseignement à distance, continuité pédagogique) et beaucoup moins vers la recherche. C’est quand même délivré au compte-goutte et assez peu informatif sur certains aspects.

Tous les agents n’ont pas le même niveau d’information. Comment peut-on y pallier ? peut-on hiérarchiser les priorités afin que dans cette situation de crise, les informations prioritaires soient directement envoyées à l’ensemble des agents par la délégation ?
Le SNTRS-CGT envoie des messages informatifs très régulièrement à tous les personnels, des comptes-rendus des réunions ministérielles, des réunions CHSCT etc. Aussi des messages plus politiques, des tracts etc. Cela nous ramène à une vision plus structurée car les agents regardent encore moins leurs mails qu’avant. Par contre le bouche à oreille (via téléphone) pour populariser des sites utiles fonctionne bien.

Quelle est la part de la médecine de prévention dans l’information aux agents ?
Pas d’informations de la part de la médecine de prévention en particulier, mais le médecin coordinateur fait partie de la cellule de crise. On peut imaginer qu’il donne son avis lors des communications institutionnelles. Question à poser lors des prochains CHSCT.

Actuellement la communication directe aux agents n’est pas privilégiée et tout passe par les DU au CNRS, parfois par les délégations régionales. Ils peuvent filtrer et minorer certaines directives. Des fois ils ne font aucune communication ou bien ils trient beaucoup les informations qu’ils reçoivent. Il y a des DU plus humains, qui ont une vrai communication de crise et qui prennent en considération les attentes de leurs agents, mais ils sont minoritaires.

Les Administrations ont une vision très hiérarchique et considèrent que seuls les DU sont habilités à transmettre des informations. Certainement pas les CSHSCT même s’ils pourraient être plus efficaces qu’eux.
Ce sont souvent les tutelles structurées les plus locales (par exemple l’institut Curie ou l’institut Pasteur) qui prennent la main, les universités étant plus ou moins organisées (ou désorganisées) selon leur taille.

Au moins une des tutelles est-elle présente ou les directeurs ont-ils l’impression d’être laissé à l’abandon ?
Pas d’information sur le ressenti des DU. Question à poser en CHSCT.

Un plan de communication régulier sur la situation sanitaire des laboratoires et unités ou informatif sur les statuts administratifs des personnels est-il prévu ? Qu’en est-il des sites web dédiés et de leur mise à jour ?
Il y a des sites web dans tous les EPST, MESRI avec des multiples informations, ça a pris du temps à se mettre en place, aussi, ce n’était pas alimenté régulièrement. Maintenant c’est rôdé et on peut leur envoyer des questions, il y a une adresse mail. SAUF que ces informations sont généralement sur des sites intranet accessibles par mot de passe réservés aux agents de chaque établissement. Sur le site du MESRI les sujets sont davantage tournés vers l’enseignement supérieur, enseignants-chercheurs et étudiants (enseignement à distance, continuité pédagogique) et beaucoup moins vers la recherche. L’information est quand même délivrée au compte-gouttes et peu claire sur certains aspects.

Tous les agents n’ont pas le même niveau d’information. Comment peut-on y pallier ? peut-on hiérarchiser les priorités afin que dans cette situation de crise, les informations prioritaires soient directement envoyées à l’ensemble des agents par la délégation ?
Le SNTRS-CGT envoie des messages informatifs très régulièrement à tous les personnels, des comptes-rendus des réunions ministérielles, des réunions CHSCT etc. Aussi des messages plus politiques, des tracts etc.

Quelle est la part de la médecine de prévention dans l’information aux agents ?
Pas d’informations de la part de la médecine de prévention en particulier, mais le médecin coordinateur fait partie de la cellule de crise, en principe. On peut imaginer qu’il donne son avis lors des communications institutionnelles. Question à poser lors des prochains CHSCT.

Actuellement la communication directe aux agents n’est pas privilégiée et tout passe par les DU. Ils peuvent filtrer et minorer certaines directives.
Des fois, ils ne font aucune communication ou ils trient beaucoup parmi les informations qu’ils reçoivent. Il y a des DU plus humains, qui ont une vraie communication de crise et qui prennent en considération les attentes des leurs agents, mais ça reste une exception. Ce sont souvent les tutelles structurées les plus locales (par exemple l’institut Curie ou l’institut Pasteur) qui prennent la main, les universités étant plus ou moins organisées (ou désorganisées) selon leur taille. Au moins une des tutelles est-elle présente ou les directeurs ont-ils l’impression d’être laissés à l’abandon ? Pas d’information sur le ressenti des DU. Question posée en CHSCT : au CNRS des DU donnent des nouvelles de leur unités, informent les instituts, mais ce n’est pas une majorité.


Documents joints

PDF - 6 ko
PDF - 6 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5