Santé

mercredi 15 avril 2020
par  Laeti

Santé

(Informations à jour le 7 avril 2020)

Conduite à tenir face au coronavirus

Le bureau de coordination de la médecine de prévention de l’Inserm a mis à jour ses recommanda-tions face au coronavirus.
Consulter la note en français du 16 mars 2020
Consulter la note en anglais du 16 mars 2020

Que faire si je présente des symptômes ?

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respira-toires) :
• Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes.
• Informer votre responsable.

Que faire si j’ai été en contact avec une personne présentant des symp-tômes ?

Selon le degré d’exposition avec la personne malade (contact étroit, modéré ou faible), les me-sures varient.
Santé publique France a identifié 3 niveaux d’exposition des personnes contacts d’un cas confir-mé de 2019- nCoV  :
Personne contact à risque modéré/élevé  :
- personne ayant partagé le même lieu de vie que le patient cas index lorsque celui-ci pré-sentait des symptômes, par exemple : famille, même chambre ou ayant eu un contact direct, en face à face, à moins d’1 mètre du cas possible ou confirmé au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion ; flirt ; amis intimes ; voisins de classe ou de bu-reau ; voisins du cas index dans un avion ou un train, en l’absence de mesures de protec-tion efficaces ;
- professionnel de santé exposé lors d’un soin auprès d’un cas index en l’absence de me-sures de protection efficaces ou en cas de rupture accidentelle de protection.
Personne contact à risque faible : personne ayant eu un contact ponctuel étroit et/ou prolongé avec un patient cas index à l’occasion de la fréquentation des lieux publics ou contact dans la sphère privée ne correspondant pas aux critères de risque modéré/élevé ;
Personne contact à risque négligeable : personne ayant eu un contact ponctuel avec un patient cas index à l’occasion de la fréquentation de lieux publics, sauf circonstances particulières qui peuvent justifier un classement en risque faible.

Le suivi des personnes contact est assuré dans chaque région par une cellule dédiée mise en œuvre par l’ARS, en collaboration avec la Cellule de Santé publique France en région, pour notamment la mise en œuvre du suivi actif de personnes à risque modéré/élevé (cellule régionale de suivi des personnes contact de 2019-nCoV).

Mesures de prise en charge des personnes contacts à risque négligeable
• Aucune mesure.

Mesures de prise en charge des personnes contacts à risque faible
• Les personnes contacts à risque faible d’un cas confirmé de 2019-nCoV doivent surveiller l’apparition de symptômes pendant une durée de 14 jours après le dernier contact à risque avec le cas.
• Cette surveillance consiste en la :
- prise de la température deux fois par jour ;
- surveillance de l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires, …).
• Dès l’apparition d’un de ces symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires, …) porter un masque et s’isoler, contacter immédiatement la cellule régionale de suivi pour prise en charge sécurisée et en signalant le contact avec un cas confirmé de 2019-nCoV.

Dans un premier temps (en début d’épidémie tel qu’actuellement), Santé publique France suggère qu’un suivi actif soit mis en place également pour les niveaux d’exposition qualifiés de faible.

Mesures d’isolement des personnes contacts à risque modéré/élevé
• Les personnes contacts à risque élevé d’un cas confirmé de 2019-nCoV doivent bénéficier d’un isolement à domicile d’une durée de 14 jours après le dernier contact à risque avec le cas.
• Durant son isolement, la personne contact doit :

- Rester à domicile ;
- Éviter les contacts avec l’entourage intrafamilial (à défaut port d’un masque chirurgi-cal) ;
- Réaliser la surveillance active de sa température et de l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires, …) ;
• En cas d’apparition de fièvre ou de symptômes, porter un masque et contacter immédiatement la cellule régionale de suivi pour prise en charge sécurisée et en signalant le contact avec un cas confirmé de 2019-nCoV ;
• Les autorités sanitaires assurent un suivi téléphonique quotidien de la personne contact (cellule régionale de suivi des personnes contact de 2019-nCoV).

Contacter sa mutuelle pendant le confinement

Les mutuelles partenaires de l’Inserm – Harmonie mutuelle, MAGE, MGAS, MGEN Mutuelle familiale – réorganisent leur activité pour s’adapter à la situation actuelle : contacts à utiliser en priorité, téléconsultation, transmission des feuilles de soins et des documents justificatifs…

Tableau des Mutuelles avec les informations

Des fiches-conseil pour surmonter les effets du confinement
(Informations du 17avril 2020)

Le confinement et la réorganisation du travail qui l’accompagne peuvent avoir des effets délétères sur le moral des personnels comme sur l’efficacité des services. Impacts psychologiques, organisation du travail, management à distance : l’Inserm propose des fiches-conseil pour traverser cette situation inédite.

Pour vous accompagner dans cette période, nous vous proposons de consulter nos fiches-conseils  :
• Fiche 1 – Impacts psychologiques et conseils
• Fiche 2 – Impacts sur l’organisation du travail et conseils pour mieux vous organiser
• Fiche 3 – Zoom sur le management à distance

StopBlues, un site et une appli pour prévenir le mal-être

L’équipe Inserm à l’origine de StopBlues a enrichi d’une rubrique Covid-19 ce dispositif numérique conçu pour prévenir la souffrance psychique. Cette mise à jour est destinée à aider les personnes stressées par la situation inédite que nous traversons.
Consulter le site web StopBlues
Lire sur inserm.fr


Documents joints

PDF - 8.6 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5