Pourquoi le SNTRS CGT a voté contre les nouvelles CSS Inserm ?

mardi 27 avril 2021
par  JeanKister

Pourquoi le SNTRS CGT a voté contre les nouvelles CSS Inserm ?

au Comité Technique Inserm des 1er et 12 avril et au Conseil d’Administration du 14 avril 2021

Comité Technique Inserm du 1er avril 2021

création nouvelles CSS mandat 2022-2027 :

Le Conseil Scientifique dans un avis voté le 30 mars 2021 s’est majoritairement prononcé contre le découpage proposé par la Direction des CSS (11 contre, 5 pour, 3 abstentions) au grand étonnement du PDG !

Mais il ne veut pas "ré-ouvrir la boite de pandore" et veut aller vite d’où vote "politique" sur le texte création des CSS sans regarder les amendements !

Vote unanime CONTRE (9 sur 9 présents)

décision des modalités des élections CSS-CS : Vote unanime CONTRE (9 sur 9)

Comité Technique Inserm du 12 avril 2021

Le CT Inserm était réuni suite au vote unanime contre du CT du 1er avril sur la création des nouvelles CSS et les futures élections au CS et CSS.

le CT a de nouveau voté contre à une très large majorité sur les 2 textes : 8 contre SNTRS CGT, SGEN CFDT, SNCS FSU, SNPTES, 1 abstention (Y HOMMET sans étiquette) sur 9 présents (1 élu SNCS absent)

Il a vote l’avis suivant (même vote) :

PDF - 97.3 ko
Avis_CSS__CT_Inserm_12_avril_2021

Avis des organisations syndicales pour le CT du 12 avril

"Les représentants du personnel au Comité Technique Inserm réuni le 12 avril 2021 ont décidé de voter contre le texte régissant le renouvellement des commissions scientifiques spécialisées (CSS) pour la mandature 2022-2026. En effet, la proposition de sept CSS dont deux en surcharge de travail engendre des dysfonctionnements, alors que la création de 8 voire 9 CSS aurait été une voie qui a déjà fait ses preuves pour y remédier. Nous continuons donc à demander une augmentation du nombre de CSS, seule véritable solution pour résoudre la surcharge de travail de certaines CSS.

Dans ce contexte, le fonctionnement des CSS avec un nombre de membres variable travaillant de surcroît en binôme (un titulaire et un suppléant siégeant selon les possibilités de chacun) mettra à mal le collectif de travail de ces instances et donc la qualité et l’équité d’évaluation. Nous préconisons plutôt de revoir la notion de conflits d’intérêts pour permettre à un plus grand nombre de commissionnaires de siéger.
Cette modalité présentée comme soutenue par le conseil scientifique (alors qu’elle n’a reçu que 9 voix de soutien sur seulement 19 votants et 26 membres) est proposée dans la précipitation et sans concertation. Elle reste très imprécise sur les modalités d’élection, le statut et la reconnaissance des suppléants, et ouvre la voie vers un déséquilibre des CSS notamment sur les expertises, les appréciations et la parité.

Les représentants du personnel ne peuvent soutenir une proposition qui affaiblit encore le processus d’évaluation des unités et de suivi des carrières des chercheuses et chercheurs, et affectera les conditions de travail de l’ensemble des personnels des unités."

Conseil d’Administration Inserm du 14 avril 2021

5 élus ont voté contre : les OS signataires de la déclaration (SNTRS CGT, SGEN CFDT, SNCS FSU), 0 abstention, 15 pour (dont élue CFTC)

PDF - 99.1 ko
Déclaration_Elus_CSS_CA_Inserm_14_avril_2021

Documents joints

PDF - 23.4 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5