CA Inserm 24 juin 2021 : Déclaration SNTRS CGT Bilan social 2020

dimanche 27 juin 2021
par  JeanKister

Conseil d’Administration Inserm du 24 juin 2021 :

Déclaration SNTRS CGT sur le Bilan Social 2020

La qualité et la sincérité de ce document permet de monter la réalité de la situation sociale 2020 à l’Inserm avec un niveau de la précarité toujours élevé (toujours 39% de non titulaires), une hausse continue du nombre de CDD (plus de 17% d’augmentation sur 4 ans), dont 64% de femmes, donc une inégalité H-F.

On constate également de ce point de vue, une situation catastrophique, pour les recrutements de chercheurs ! Alors qu’il y avait parité pour les candidatures CRCN, il y a eu 57% d’hommes recrutés CRCN, pour les concours DR2 : 60,6% d’hommes recrutés DR2 !

Encore plus étonnant : 57% des présidents de jurys CRCN et 86% des présidents jurys DR2 sont des hommes !

On constate aussi de forte différent dans les durées d’ancienneté pour l’obtention des promotions et le montant des primes, qui tant pour les chercheurs que pour les ITA sont là aussi défavorables aux femmes. Il est indispensable que l’Inserm soit vigilant sur ces points et veille a l’amélioration des ces situations.

Il est également à noter dans ce bilan que le nombre d’ITA statutaires est en baisse depuis plusieurs année (50 postes en 5 ans).

Autre fait marquant de 2020, les effets de la crise sanitaire COVID avec une chute importante des mobilités et des accidents de trajet, et surtout baisse de plus de la moitié des dépenses de restauration (moins 50,9%) : le SNTRS demande que ces "économies" soient rendues aux agents.

Le SNTRS demande à l’Inserm de mettre en œuvre des mesures efficaces dès 2021 pour impulser des inflexions fortes afin de vraiment améliorer cette réalité sociale.


Documents joints

PDF - 19.2 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5