Communiqué de presse des représentants du personnel
au Conseil d’Administration du CNRS du 28 octobre 2010

vendredi 29 octobre 2010
par  laetitia

Les élus ont dénoncé le projet d’accord-cadre entre le CNRS et la CPU. Ce projet engage le CNRS dans le partenariat avec les universités à travers les UMR sans contrepartie explicite de la part des universités. Les élus ont voté contre le projet en l’état qu’ils considèrent comme déséquilibré. Dans ce contexte, les élus ont tenu à réaffirmer que la structure de base de la recherche doit rester les unités de recherche, notamment les unités mixtes de recherche. Ce vœu a été approuvé à l’unanimité du CA.

Les élus ont demandé un débat sur l’implication du CNRS dans le cadre des appels d’offres du grand emprunt (equipex, labex, idex, etc.). Le Président du CNRS a tenu à donner sa position sur les Labex qui doivent fonctionner en mode projet sans gouvernance propre qui remette en cause la structure des UMR. Cette position qui pourrait être un moindre mal reste en contradiction avec la volonté affichée du ministère et du CGI (Commissariat général à l’investissement). L’inquiétude des élus n’est pas levée et ceux-ci considèrent que l’ensemble des « Ex » ne doit pas remettre en cause l’existence des UMR et leur mode de fonctionnement.

Les élus du personnel ont rappelé, que ce CA se tenait le jour d’une grande mobilisation contre la réforme des retraites. Ils ont notamment rappelé que le ministère de la Recherche refusait toujours de négocier sur la prise en compte des années salariées sur libéralités, les années d’étude et les années passées à l’étranger.

Lise CARON (SNTRS-CGT), Martine DE ANGELIS (SGEN-CFDT), Patrick MONFORT (SNCS-FSU), Daniel STEINMETZ (SNTRS-CGT).


Documents joints

PDF - 3.9 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

"URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !"

URGENCE : la mise en œuvre du Rifseep entérine les écarts de prime entre universités et organismes !

REFUSONS cette injustice !

REFUSONS ce régime de prime inégalitaire entre les établissements mais aussi entre les agents au sein d’un même établissement !

ignez et faite signer la pétition en ligne : http://www.sntrs-cgt.cgt.fr/phpPetitions/index.php?petition=5